.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Azylis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Azylis   Lun 21 Jan - 4:59


azylis elena swan
✝️ I kill you, I'm not gonna crack.
NOM : Swan. PRÉNOM(S) : Azylis Elena. ÂGE : 20 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 5 janvier 1993. NATIONALITÉ : Américaine. STATUT CIVIL : Célibataire. PROFESSION : Vendeuse dans un magasin de disque. GROUPE : Irish Coffee. AVATAR : Kaya Scodelario.



✝️ que penses-tu du coup de foudre ? Je ne peut me prononcer sur ce sujet. Je n'y pense pas, cela n'entre ni dans mes croyances, ni dans mes non-croyances. Je n'ai pas d'avis, ne me suis jamais posée la question. Déjà que l'amour est un sentiment qui atteint la dernière place du top 10 000 de ce que je peux éprouver pour une personne, le coup de foudre est quelque chose d'encore trop absurde, trop vague pour mon pauvre cœur. ✝️ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? Quelle ironie! Quelles chances sur des milliers avais-je pour tomber sur une question pareil ? Très peu. Et pourtant elle résume parfaitement ce que je pense de l'amour. Si on tombe amoureux, c'est pour devenir fou. C'est inévitable. Je ne suis par contre jamais tombée amoureuse; et encore moins au point d'en devenir folle. Chaque fois que je ressens une attirance pour l'âme, pour les mimiques, pour l'odeur d'un homme, et non pas pour son corps qui me donne envie d'y emmêler le mien, je coupe court à la relation que j'entretiens avec l'individu. A quoi bon? J'ai vu l'amour tuer un être que j'aimais le plus au monde. Ce n'est pas une chose que je suis prête à ressentir. ✝️ est-ce qu'on t'a déjà brisé le cœur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? Voilà une question bien enfantine. On ne peut pas ne pas se remettre d'une blessure au cœur. Toujours, même partiellement les plaies -aussi profondes qu'elles soient- cicatrisent. Même si elles nous font pleurer le soir dans notre lit, même si elle nous empêche de sourire sincèrement, nous continuons à vivre; ou à survivre, mais toujours nous trouvons de quoi nous tenir debout. C'est ce qui m'est arrivé. J'ai été anéantie, écorchée, frappée en plein cœur, qui s'est déchiré, a brûlé si fort que j'avais l'impression que ma gorge prenait feu. Et pourtant, je suis là. ✝️ quelle est ta définition de l'amour ? C'est une chose dont je ne parle jamais, car elle a détruit ma vie. L'amour est pour moi un sentiment qui ne peut être que destructeur. Sinon, ce n'est pas de l'amour. Je ne l'ai pas autrement que par celui que ma famille me portait. On protège par amour, on fait plaisir aussi, par amour; ou encore on est inquiet par amour, on est prêt à faire des sacrifices. Et on meurt. On tue par amour. Et le problème est que c'est tout ce que j'ai retenu. L'amour est jalousie, l'amour c'est des cris de colère, de souffrance. L'amour ça vous met à terre. C'est un sentiment trop douloureux pour moi, car j'ai vu la mort naître de l'amour. N'est-ce pas censé être un sentiment qui apaise les cœurs et rend les jours de pluie plus agréables? Il me semble avoir vu l'amour dans des gestes beaux, autrefois, et au coin de sourires flamboyants. Mais je ne veux pas vivre l'amour, plus jamais; parce que je ne veux plus jamais revivre la mort de l'amour.


PSEUDO/PRENOM : Feriel (fèrièl), vivivi c'est un prénom étrange et que les gens ont souvent du mal à retenir lorsque c'est pour une soirée fesses . AGE : 16 ans. PAYS : France. ES-TU UN SCENARIO ? Non. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5 à 7j/7. COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? Sur Bazzart. QU'EN PENSES-TU ? J'en pense que c'est un forum simple en apparence, avec un design qui attire, pas trop de couleur, mais sans être terne, qui fait pas mal aux yeux et qui nous plonge tout de suite dans l'ambiance du contexte! L'idée de devoir poster au moins un rp par semaine c'est assez rassurant, on est sûr que le forum restera actif, et que les admins accordent de l'importance aux rps Amen Pour l'instant c'est ce que je peux en dire, et puis évidemment vous avez tous l'air sympathiques alors je devrais encore plus adorer ce fofo dans les prochains jours .
UN PETIT MOT POUR LA FIN : .

Code:
<taken>KAYA SCODELARIO</taken> <pseudo> ◊ azylis e. swan</pseudo>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 5:00

~ now you're just somebody that i used to know.



Voilà déjà deux heures qu’Esteban, Azylis, Alexis et Teddy roulaient. Ils avaient décidé de prendre la route en pleine nuit afin d’éviter trop de circulation. La place du conducteur était occupée par Alexis, tandis que Teddy dormait à côté et qu’Esteban et Azylis fumaient un joint à l’arrière en discutant de tout et de rien. Ils avaient quitté l’Etat de Washington après une dernière ballade sur la plage ainsi que quelques bières partagées avec d’autres jeunes rencontrés là-bas. C’était certainement la dernière fois avant bien des années qu’ils regardèrent avec un peu de tristesse dans les yeux le coin de sable où ils se rencontrèrent deux mois plus tôt. Les soirées sur la plage étaient fréquentes pendant l’été. De nombreux jeunes venus des quatre coins du Nord du continent se rassemblaient ici du coucher jusqu’au lever du soleil. Tous étaient musiciens. C’était l’un des plus grands rassemblements, bien qu’il soit peu connu. Azylis, elle, n’était pas musicienne mais chantait à ses heures perdues.
C’est dans un bar du centre ville, après de nombreux verres d’alcool qu’elle était montée sur le comptoir afin de faire entendre sa voix à toutes les personnes présentes. Avant ça, elle avait rencontré Esteban. C’est avec lui qu’elle avait commencé à boire, et c’est lui qui la poussa à monter sur le bar. Tous deux étaient ivres. Ils rigolaient comme des enfants, se chamaillaient, chahutaient sans se soucier de ce qui se passait autour d’eux. Ils avaient trouvé le temps d’une soirée un compagnon de jeu et profitaient pleinement de cet instant.

Il l’emmena alors vers minuit sur ce petit bout de plage un peu reculé, où il lui présenta Alexis et Teddy. Ils se connaissaient depuis le lycée et pour des raisons qu’elle ne sut pas directement, ils se laissaient aller sur les routes, de festivals en festivals, de villes en villes, et étaient pleinement satisfait de leur vie. Ils enchaînaient des petits boulots. Cela leur suffisait. C’est ainsi qu’ils passèrent une nuit tous les quatre à discuter du temps qui passe, à jouer de la guitare et à chanter comme de vieux amis qui se retrouvaient après des années. Ou comme des personnes qui s’étaient toujours cherchées.

Ils apprirent à se connaître et ne se lâchèrent plus. A partir de cette nuit, ils devinrent une famille dont chaque membre permettait à l’autre d’avancer et de ne pas couler. Ils vécurent ensemble comme de riches vagabonds, et un jour ils eurent besoin de se poser, de calmer leur élan de jeunesse afin d’y voir plus clair dans leur vie, et surtout dans leur passé. C’est pourquoi ils se rendaient cette nuit là à Seaside, après avoir vu une annonce d’une vieille maison abandonnée à vendre contre très peu d’argent. Une fois arrivés là bas, ils avaient décidé de l’aménager et d’en faire leur cocon.



Il était onze heures du soir lorsqu’Azylis rentra. Elle alluma l’allogène du salon, se laissa tomber sur le canapé et s’apprêtait à allumer sa cigarette lorsqu’une voix rauque masculine résonna dans la pièce commune : «Lyli ?» C’était Esteban. Il s’était endormi sur un matelas. «Oui, rendors toi, je fume une clope et j’éteins» «Je les connais tes « je fume une clope ». J’suis fatigué, sois sympa» «Une clope, promis». La jeune femme répondit d’une voix douce et maternelle. Dix minutes plus tard elle fit ce qu’elle avait promis à son ami et partit se coucher dans la chambre qu’elle partageait avec Alexis.
Cette dernière ne dormait pas. Elle attendait que son amie la rejoigne dans leur grand lit. Une fois que ca fut fait, toutes deux se prirent la main et attendirent patiemment que le sommeil les emporte pour la nuit. Elles avaient toutes les deux peur de dormir. Azylis avait tellement peur qu’elle en pleurait. Ainsi, des larmes se mirent à couler le long de ses joues, comme chaque soir. Cependant, malgré ses efforts pour lutter contre, ses yeux se fermaient. Son corps se détendait toujours, même après une demi-heure de mains tremblantes et de spasmes incontrôlés.

Les rayons d’une lune pleine éclairaient la chambre spacieuse des deux frères et sœurs. Tous deux dormaient paisiblement, bien au chaud dans une couette alors que dehors la neige blanchissait les toits et les routes. Cette nuit avait tout pour être semblable à toutes celles passées dans leur maison durant l’hiver. A quelques événements près, elle aurait dû être insignifiante.
Soudain, les murs de la maison familiale se mirent à trembler l’espace de quelques secondes. Ce fût violent, car en même temps Azylis et son frère Dany ouvrèrent grand les yeux. Ils se cherchèrent, inquiétés par ce bruit inhabituel. Alors qu’elle se rendait vers la porte afin de jeter un coup d’œil en bas, une main la stoppa et Dany chuchota : «Rendors toi, papa a dû oublier de fermer la porte du jardin». Azylis écouta son frère. Cependant, elle ne put s’empêcher d’attendre qu’il remonte. Elle s’assit sur son lit. Elle balançait ses jambes, impatiente, toujours inquiète. Une atmosphère lourde se faisait ressentir. Elle s’en rendait compte, car un silence menteur remplissait les pièces de la maison.
Quelques minutes plus tard, elle entendit des voix provenant de la salle à manger. Ses parents n’étaient donc pas couchés ? Elle alla ouvrir la porte afin d’entendre mieux. C’était Dany qui discutait avec son père. Plus les secondes passaient, plus ils parlaient fort. Dany avaient sa voix grave et monotone des moments où il s’énerve. C’est ce qui alarma sa petite sœur. Elle posa son pied sur la première marche d’escalier et sursauta : les murs avaient tremblé de nouveau, et pire encore, sa mère avait crié. Il se passait quelque chose de grave, mais Azylis ne comprenait pas quoi. Doucement, afin de ne pas être entendue, elle posa son autre pied sur la deuxième marche. Deuxième cri. Et des pleurs, et de la peur. Elle descendit les escaliers à une vitesse grand V, et s’arrêta net une fois en bas. Son père était accroupi. Il tenait fermement son épouse par le bras, un pistolet collé contre la tempe de la femme. «Papa ?!»
Dany était posté devant eux, et suppliait encore son père de lâcher sa mère. «Mais Papa, qu’est c’qui t’prend ?!» Azylis hurlait, mais ils ne l’entendaient pas. Elle essayait d’avancer, mais son corps ne bougeait pas d’un millimètre. Elle ne comprenait pas, se mit à pleurer, à crier, plus fort, encore plus fort ; mais pas assez fort pour couvrir le bruit du coup de feu. Et elle ne pleura pas assez pour que ses larmes l’empêchent de voir le doux visage de sa maman tâché de sang, et soudain sans vie.


«Lyli, Lyli, réveille-toi !». Elle était en sueur, pleurait même endormie et se réveilla grâce à Alexis. Comme chaque nuit, elle revoyait la scène du meurtre de sa mère par son propre père et était réveillée vers six heures par son amie. S’en suivait alors une bonne heure d’angoisse et de pleurs incontrôlables, où Azylis tentait d’apaiser sa douleur en hurlant, dans un coussin lorsqu’elle y pensait, ou à haute voix. Tout le monde se réveillait alors dans le squat, mais ils avaient l’habitude et n’avaient qu’à enfoncer dans leurs oreilles les écouteurs de leur mp3 pour se rendormir.



A vingt ans, Azylis vit dans le passé. Sa vie s’est nettement arrêtée lorsque celle de sa mère à cessé. Elle accuse souvent son ignorance d’être la cause de son impossibilité de construire une réelle nouvelle vie. A quinze ans, l’adolescente a vu de ses propres yeux le meurtre de sa mère accompli par son père, l’homme qu’elle aimait le plus au monde. Aujourd’hui, elle essaye de comprendre pourquoi. Elle n’a jamais su pourquoi il avait commis cet acte affreux. Dany l’a empêché d’aller au procès de leur père afin de la protéger. Elle a été placée dans une famille d’accueil alors que le jeune homme, déjà âgé de vingt et un ans, a pu se prendre en charge. Et sans un mot dit, seulement par texto, il prévint sa petite sœur qu’il quittait le continent. C’est ainsi que l’âme d’Azylis s’est glacée, comme elle le mentionne souvent lorsqu’elle doit parler de ces évènements. L’enfant n’a pas pu grandir paisiblement. Des émotions, des souffrances trop grandes pour son petit être l’ont empêché de se développer émotionnellement. Bien sûr, comme chacun de nous, la belle survit avec ses démons. Elle sait rire, boire, fumer, s’amuser et faire l’amour. Mais elle ne sait plus aimer les hommes d’un amour sans peur.

Elle a même été incapable de vivre en société pendant une longue période. Sa famille d’accueil ne l’a pas vraiment connue. Elle a respecté son besoin d’être seule et a compris qu’il fallait dire oui lorsqu’elle demanda à être émancipée. Ses nouveaux tuteurs la virent partir aussi silencieusement qu’elle était arrivée, et ont une image similaire de son arrivée et de son départ : les yeux baissé, les lèvres relâchée, le poing serré et le corps fatigué de toujours trembler. Elle est partie et s’est débrouillée en dormant dans un squat de jeunes différent chaque soir. Elle n’a pas fini ses études, c’est une évidence, et n’est pas prête pour reprendre une vie normale.
D’apparence plutôt aimable, il vous est possible de découvrir une gentillesse sans fin lorsqu’elle devient votre amie. C’est une puriste, une chercheuse d’or. Elle déteste qu’on lui mente, qu’on lui cache des choses. Si une relation n’est pas faite de sincérité ou si elle doute de vous, alors elle vous rejettera et vous rayera définitivement de sa vie. On ne choisit pas d’aider Azylis, c’est elle qui décide si vous pouvez apaiser ses peines. Elle est inconsolable, et n’attends qu’une chose qui est d’apprendre la vérité sur ce qui a poussé son père à tuer celle qui l’a mise au monde.

Elle a trouvé comme seule occupation de la journée un travail de vendeuse dans un magasin de disque qu’elle tient avec Esteban. La musique l’apaise et lui permet parfois de repousser ses crises d’angoisses. C’est grâce à ce job et à celui de Teddy et Alexis qu’ils peuvent le soir se retrouver dans leur vieille maison dont ils ne peuvent plus se séparer. Ensemble, ils combattent leur effrayant passé et cherchent une issue à leur vie, autre que la mort.

Une torturée vive, Azylis est vue ainsi par de nombreuses personnes, mais quelques unes exceptionnelles peuvent voir en elle la lumière qui ne demande qu’à prendre le dessus sur l’ombre.



Dernière édition par Azylis E. Swan le Lun 21 Jan - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 5:05

Bienvenue ma belle et bon courage pour ta fiche fesses
Revenir en haut Aller en bas
Azariah Johnsson
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar


Mais d'où vient le feu qui s'empare de mon âme à moitié ivre ? Soudain pour un simple regard je veux vivre au bord du vide pour tomber dans ses yeux. Tomber, m'abandonner au désir qui s'embrase. Danser dans ses yeux, danser, je veux tanguer aux accents de l'extase. Avant que la vie nous sépare. Avant que l'envie vacille, je veux succomber sans égard et valser au bord du vide.


POSTS : 2524
ARRIVE(E) LE : 19/06/2012
PSEUDO : vala29
CREDITS : freackless sloth (avatar) ; tumblr (gifs) ; wild heart (code signature)
AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau
ÂGE : 38 ans
STATUT CIVIL : amoureux, en couple et heureux
METIER : Peintre

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 5:20

Bienvenue sur TL !!! titcoeur
Si tu as la moindre question, le staff est la pour y répondre !

Bon courage pour ta fiche !

_________________
⊹ fight for happiness.
Et ce n’est pas si important qu’on vive heureux pour toujours, ce qui compte, c’est être heureux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahnikolaj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 5:37

Bienvenue parmi nous marteau

Bonne chance pour la suite de ta fiche, n'hésites pas à contacter le Staff en cas de besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Volta
admin ✝ my life is a chaos mastered
avatar


❝ Libre et indomptable,
du feu et de l'air,
plonge au fond de la mer.

POSTS : 2870
ARRIVE(E) LE : 31/05/2012
PSEUDO : angel*
CREDITS : scored above.
AVATAR : lagarce.
ÂGE : ving-et-un ans.
STATUT CIVIL : sans attaches.
METIER : vagabonde.

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 5:48

Kaya, cette fille quoi brill Et ton pseudo ! J'ai hâte d'en voir plus sur ton personnage I love you
Je te souhaite donc la bienvenue sur Thunder Love ! ahah merci pour les compliments d'ailleurs ♥️
Si jamais tu as besoin, n'hésites pas à contacter le staff Wink

_________________
ANCIEN COMPTE NIRVANA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 6:38

Kaya yataa
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 8:28

    Merci à tous pour l'accueil
    J'espère que son histoire va vous plaire, et que j'ai tout fait en règles ange
Revenir en haut Aller en bas
Craig A. Higgins
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 53
ARRIVE(E) LE : 09/01/2013
PSEUDO : Leprechaun
CREDITS : Laureen
AVATAR : Ryan Gosling
ÂGE : 26 ans
STATUT CIVIL : Célibataire sauf pour Neïla
METIER : Caporal des Marines

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 10:07

T'es belle toi!

Bienvenue!

_________________
Craig A. Higgins ✖️ I'am just a man
» -ImgnDrgns ㄨWho knows how long I've been awake now? The shadows on my wall don't sleep they keep calling me beckoning, beckoning who knows what's right? The lines keep getting thinner my age has never made me wise but I keep pushing on and on and on and on there's nothing left to say now. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hastings
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar

what?
POSTS : 2322
ARRIVE(E) LE : 29/05/2012
PSEUDO : wasterains.
CREDITS : ~ voir avatar
AVATAR : Leighton Meester *-*
ÂGE : 19 ans
STATUT CIVIL : *
METIER : *

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 10:25

KAYA chatpotté bienvenue & bon courage pour ta fiche!

_________________

gifs; fylmeester/tumblr.
~ le bonheur est un état d’esprit, pas une destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodbyemylover.forumactif.org
Neïla M. Swahinya
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 76
ARRIVE(E) LE : 09/01/2013
PSEUDO : dadeloux
CREDITS : jacage
AVATAR : freida pinto

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 10:44

KAYAAAAAAAAAAAA wouhou

Bienvenue sur le forum !!

_________________
Was it me
& one day, it just turns into grey. Step by step, you'll can take it back. Don't forget it. Never. Just hope, again & again. You don't need anything else.

©️ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah Johnsson
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar


Mais d'où vient le feu qui s'empare de mon âme à moitié ivre ? Soudain pour un simple regard je veux vivre au bord du vide pour tomber dans ses yeux. Tomber, m'abandonner au désir qui s'embrase. Danser dans ses yeux, danser, je veux tanguer aux accents de l'extase. Avant que la vie nous sépare. Avant que l'envie vacille, je veux succomber sans égard et valser au bord du vide.


POSTS : 2524
ARRIVE(E) LE : 19/06/2012
PSEUDO : vala29
CREDITS : freackless sloth (avatar) ; tumblr (gifs) ; wild heart (code signature)
AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau
ÂGE : 38 ans
STATUT CIVIL : amoureux, en couple et heureux
METIER : Peintre

MessageSujet: Re: Azylis   Lun 21 Jan - 23:02

J'adore comment tu écris ! fall
Et ton histoire chatpotté Zazou veut te faire un calin !!!

Je te valide !

_________________
⊹ fight for happiness.
Et ce n’est pas si important qu’on vive heureux pour toujours, ce qui compte, c’est être heureux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahnikolaj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Mar 22 Jan - 5:55

    Ow merci beaucoup
    J'suis pas contre un câlin du touuut brill
Revenir en haut Aller en bas
Azariah Johnsson
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar


Mais d'où vient le feu qui s'empare de mon âme à moitié ivre ? Soudain pour un simple regard je veux vivre au bord du vide pour tomber dans ses yeux. Tomber, m'abandonner au désir qui s'embrase. Danser dans ses yeux, danser, je veux tanguer aux accents de l'extase. Avant que la vie nous sépare. Avant que l'envie vacille, je veux succomber sans égard et valser au bord du vide.


POSTS : 2524
ARRIVE(E) LE : 19/06/2012
PSEUDO : vala29
CREDITS : freackless sloth (avatar) ; tumblr (gifs) ; wild heart (code signature)
AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau
ÂGE : 38 ans
STATUT CIVIL : amoureux, en couple et heureux
METIER : Peintre

MessageSujet: Re: Azylis   Mar 22 Jan - 5:56

De rien !
CALIIIIIIN

_________________
⊹ fight for happiness.
Et ce n’est pas si important qu’on vive heureux pour toujours, ce qui compte, c’est être heureux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahnikolaj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Azylis   Mar 22 Jan - 6:35

    Owiiiiii brill
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Azylis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Azylis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» passer ton visage à tabac, qu'enfin plus personne n'en veule ✖ ALEC & AZYLIS
» [FLASHBACK][AVERTISSEMENT] Un baiser frappe comme la foudre. ♛ feat. Azylis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER ✝ LOVE. :: MACARONS & THÉ :: archives. :: fiches de présentations-
Sauter vers: