.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bram • D'âme et d'artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:45


Bram Anderson Perlman
✝️ Une mélodie ne vit que lorsqu'elle est jouée avec le coeur
NOM : Perlman PRÉNOM(S) : Bram Anderson ÂGE : 27 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 10 septembre 1985 à Vancouver NATIONALITÉ : Canadienne STATUT CIVIL : Fiancé PROFESSION : Violoniste/musicien GROUPE : sex on the beach AVATAR : David 'Sexxyyyy' Garrett



✝️ que penses-tu du coup de foudre ? Hmm…Ce que je pense du coup de foudre ? J’y crois, j’aurais pu être septique, il y a encore un an. Mais pour l’avoir rencontré et vécu, je sais qu’il existe. Comment ? C’est une longue histoire, mais tout ce que je sais, c’est que lorsque j’ai croisé ses yeux magnifiques, sa bouche enivrante et tout son Être sans exception, j’ai voulu la connaître. C’est plus qu’une simple attirance physique, le coup de foudre, vous donne l’impression de connaître la personne au premier regard, vous permet de quitter votre corps et d’aller vers cette personne. Alors, oui, je crois au coup de foudre, même éphémère et je sais qu’il y a des personnes en ce monde qui sont faites pour se rencontrer un jour, et que lorsqu’elles se croisent, elles savent instantanément qu’elles finiront leur vie ensemble.✝️ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? Malheureusement, non ? Je n’ai jamais connu l’Amour avec un grand A. J’ai aimé, plus que de raison, j’ai sacrifié beaucoup pour une femme, j’ai cru mourir lorsque notre histoire à pris fin, mais de là a perdre la tête, non. J’ai été fou d’amour, comme on dit. J’ai rampé un jour pour une jolie femme…Et oui, moquez vous. Mais, jamais au grand jamais, je n’ai perdu tout sens pour l’amour d’une femme. Cela ne veut pas dire que je ne le souhaite pas, au contraire. J’attends celle qui me fera perdre la tête, je l’attends avec impatience.✝️ est-ce qu'on t'a déjà brisé le coeur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? Oui, j'avais 7 ans et j'étais amoureux d'une fille qui s’appelait Diane. Elle avait un an de moins moi et je lui avais même offert une bague. Ok, je l'avais eut dans une boite de céréales. Mais c'était le geste. Elle m'a plaqué deux jours avant la saint-valentin pour mon voisin de table. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. J'ai attendu 3 ans avant d'avoir une nouvelle petite amie. ✝️ quelle est ta définition de l'amour ? L'amour ne doit pas forcer l'autre, l'amour doit être partagé et simple. Pas de complication, pas de mensonges. L'amour est partage et amitié, confidence, douceur, férocité lorsqu'il en faut. L'amour, c'est aussi, apprendre tous les jours à reconquérir l'autre et ne jamais penser qu'il est acquis. L'amour, c'est s'aimer comme au premier regard et s'unir comme si c'était le dernier jour.L'amour c'est une mélodie inventée, un sourire le matin au réveil et un câlin le soir. L'amour est ce qui fait vivre, sans lui, pourquoi continuer.

~ now you're just somebody that i used to know.



L’enfance est un univers plein d’innocence et de rêves. Mon enfance n’a pas été tout à fait celle des autres. Je ne dis pas que j’ai été malheureux, bien au contraire. Je me suis laissé porter par les sons, les mélopées et autres sonorités que je porte encore en moi. On n’imagine pas combien la musique est partout dans notre vie, d’un moindre son banal pour vous, d’un cliquetis de verrou, je peux vous créer une symphonie. Comment ? Pourquoi ? Je ne le sais pas. C’est en moi depuis ma naissance, je pense. Mon père était un grand violoniste qui n’avait pas percé dans ce domaine pour des raisons familiales. Ça ne l’empêchait pas de jouer dans des orchestres, je me souviens encore de l’odeur des sièges du théâtre où il répétait. Assis au premier rang, j’étais sage, j’écoutais et je n’avais que 3 ans. Ma mère était surprise de voir combien les sons me calmaient. Rien de tel qu’une musique pour me faire arrêter de pleurer, calmer une colère ou une chute. J’étais ainsi, j’étais né avec une oreille musicale d’après mon père. Il en était très fier, mais il ne savait pas encore à quel point.

J’ai touché mon premier violon à l’âge de 3 et demi, mon père avait voulu me faire un cadeau pour Noël. Le violon était bien sûr adapté à ma taille, je l’ai vu comme l’une des merveilles du monde. Je dormais avec mon étui m’a raconté ma mère, une fois. Jouer n’était pas une corvée pour moi, mais un besoin vital. Cela faisait partie intégrante de ma personnalité, j’avais besoin de sentir ma musique dans mes veines à chaque moment de la journée et même dans mes rêves je jouais encore. Mon père a beaucoup contribué à mon apprentissage. Mes parents ne m’ont jamais forcé en quoi que ce soit, j’étais toujours l’instigateur de mon envie de jouer et pour jouer, je jouais, même trop selon mes frères et sœurs.

À 5 ans, je jouais déjà en tant que soliste devant une assemblée accompagné d’un orchestre mondialement connu. Très vite, je suis devenu le jeune prodige du violon, on me comparait à Mozart. La passion que je mettais était palpable, je vivais ce que je jouais, j’étais mon violon et il était moi, nous étions en parfaite osmose. Des nombreuses écoles renommées se sont arraché mes faveurs, que mon père a toutes repoussées à plus tard, ne voulant pas que je quitte le cocon familial. J’ai poursuivi mes études dans des écoles normales, profitant de chaque moment de liberté pour composer mes premières mélodies. Et j’ai grandi et continué ainsi pendant toute mon enfance, jusqu’à enfin arriver à l’adolescence.



À 13 ans, J’avais déjà signé avec plusieurs grandes maisons de disques. Bien que très jeune encore, mon père m’aide dans ma carrière et me suit partout. Je parcours toute l’Europe, suivi progressivement par un public averti qui me voit comme un petit génie. Pourtant, je ne me rendais pas compte de l’impact que pouvais avoir sur mon public, ne vivant qu’à travers ma musique et j’oubliais parfois qu’en dehors d’être un musicien prodigue j’étais aussi un garçon en pleine crise d’adolescence. Et puis peu à peu je me suis rendu compte que je m’enfermais dans ma bulle pour n’en sortir que de très rares fois. Ma mère et mes frères m’ont alors poussé à vivre une VRAIE vie, à avoir des amis en dehors des gens plus âgés que j’avais l’habitude de fréquenter, mais rien n’y faisait, j’étais obtus et obstiné.

Et puis, il y a eu ce jour là, lors d’un concert à Berlin, avec le philharmonique, j’ai rencontré ses yeux. Je suis tombé amoureux, elle était harpiste, elle avait 4 ans de plus que moi. Entre elle et moi, ce fut le coup de cœur. Nous nous sommes compris par les sonorités et nous nous sommes parlé en écrivant des gammes. Doucement, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas que la musique, mais qu’il y avait aussi la Vie, mais surtout que je pouvais allier les deux sans problème. Malheureusement, après 2 mois passés en Allemagne, mon père décida qu’il était temps de retourner au Canada. Je pense toujours que j’ai laissé une partie de mon cœur là-bas, entre les mélopées éthérées de Myriam et mon rhapsodie écrit à son attention. Elle avait été le déclencheur de beaucoup de choses, mais surtout de ma rébellion envers moi-même et ma musique.

Depuis tout jeune, je savais tout comme mes parents que de nombreuses écoles prestigieuses me suivaient de près. Comme le Royal College of Music, Le Mozarteum de Salzbourg, la Julliard School de New York. Tous souhaitaient que je rejoigne leur rang afin d’avoir le prestige qu’assurait ma présence dans leur établissement. Pour la première fois dans ma vie, mon père a voulu décider pour moi, notre premier conflit. Je ne désirais pas retourner en Europe, lui le souhaitait prétextant que c’était là-bas qu’étais né la musique classique, que je ferais mes preuves là-bas plus qu’ailleurs. Je ne sais pas, je pense que cette soudaine prise de décision face à mon avenir, à créer une certaine rébellion en moi. J’ai claqué la porte de la maison, j’avais besoin de savoir ce qui comptait pour moi, mais j’avais surtout envie de vivre, apprendre ce qu’était la vie en dehors de ma bulle. À 18 ans, j’ai gagné New York, j’ai rangé mon violon dans un coin l’oubliant volontairement.



J’avais besoin d’un temps de liberté, d’une année sabbatique pour faire le point, peut-être plus, tout ce que je souhaitais, c’était m’abandonner à la vie normale. New York me semblait une ville idéale pour mener à bien cette envie subite de vivre, une cité hétéroclite qui m’offrait tout ce que je pouvais désirer. J’ai été très rapidement happé par le rythme de la ville, vivre la nuit et dormir le jour, apprendre à aimer d’autres choses. Je me suis fait beaucoup d’amis musiciens, car si je pouvais laisser de côté la musique classique et mon violon, je ne pouvais pas abandonner la musique, j’en avais toujours besoin pour respirer. Je venais par ailleurs de découvrir de nouvelles perspectives jouissives, le rock, les clubs, la révolte, la drogue, l’alcool, la démesure.

Je ne regrette absolument pas cette partie de ma vie, elle m’a appris bien plus qu’aucun autre moment de ma vie, que les choses peuvent être simples et complexes, futiles et pourtant capitales. Je me suis laissé envahir par des nouvelles sonorités, par de nouvelles personnes, m’attirant de plus en plus vers une vie décadente et pourtant avec un seul objectif, celui de vivre dans un milieu hédoniste. J’étais toujours à la recherche du plaisir, sans rechercher pourtant la destruction. J’ai mis au feu mes principes de jeune prodigue du classique pour devenir un rockeur. Mes premiers tatouages, mes premières manifestations prorévolutionnaires, des concerts un peu partout, des filles comme s’il en pleuvait. Ça a duré comme ça pendant près d’un an et demi, jusqu’à la mort d’un bon pote. Défoncé, on était allé jouer pour une bande de junkies défoncés, l’alcool et la drogue mélangés n’ont jamais fait bon ménage. C’est là que tout a changé en moi, je me souviens encore de ses yeux grands ouverts sur un plafond d’étoiles qu’il avait sans doute contemplé avant de trépasser. La mort, la fin de la vie, avais je été à ce point inconscient ? Très certainement. Un mois après cet événement, je me suis enfin posé les bonnes questions, je suis retourné à Vancouver, voir ma famille, et j’ai compris que jamais je ne serais complet sans lui, sans son essence et mon besoin de vivre avec lui. J’ai repris mon violon, et lorsque nous avons fait les premiers accords, l’un avec l’autre, c’était comme si nous ne nous étions jamais quittés. J’ai accepté la proposition à la Julliard, ne voulant pas non plus lâcher ce qui maintenant faisait partie de moi, le rock. J’avais cet esprit rebelle en moi, je ne pouvais le nier, mais allier ma personnalité et ma passion n’allait pas être de tout repos. J’allais devoir bousculer pas mal de choses, mais je savais que j’en étais capable. Je pouvais être à la fois Bram et le prodigue qu’on attendait de moi.



En parallèle de mes études, je décidais de devenir mannequin : mon « look beau garçon » parait il plaisait beaucoup. Et j’avais été déjà contacté par plusieurs agences avant de suivre mes cours à la Julliard, mais je n’avais jamais pris le temps de peser le pour et le contre. Une chose était certaine pour ce que j’allais faire subir à la musique classique par la suite, j’allais devoir me faire un nom et pas que dans les milieux fermés du violon. À côté de mon enseignement, je ne pouvais abandonner le Rock, entre deux nuits de concertos, accompagné par les plus grands orchestres du monde, j’ai poursuivi avec son groupe, que ce soit dans des arènes ou dans des clubs, mais avec une touche toute personnelle ce qui me fit rapidement avoir une réputation.

Je venais de bousculer les écoles conventionnelles en inventant un nouveau style, le mien. Je me faisais très rapidement connaitre sous le nom du violoniste rockeur. J’ai cultivé progressivement mon style jusqu’à celui que j’ai aujourd’hui. Chevelure longue, blonde, tatouages non dissimulés, look rockeur et bad boy à 100%. J’étais enfin moi-même, complet et heureux dans ce que je faisais, je n’avais plus besoin de rien que de ma musique et de mon violon. Entrainant mon groupe dans un tourbillon médiatique, je deviens une star mondialement reconnue. 4 ans plus tard, je sortais mon premier album « Crossover », VIRTUOSO, démontrant mon style éclectique, où des oeuvres classiques populaires figurent à côté de musiques de films romantiques et de reprises symphoniques étincelantes sur des chansons rock telles que "Nothing Else Matters" du groupe Metallica. Notre album connaît un succès monumental en Europe et en Asie. Et puis tout s’est enchainé, trop vite, trop fort, si bien que j’en ai eu la tête tournée.

Une pause…Voilà ce dont j’avais besoin. Une amie de New York avait vécu pendant des années dans une ville sur la côte ouest des USA. Ville tranquille, je pouvais aller n’importe où, mais celle-ci m’a attiré plus que les autres, son climat peut-être où l’apparente tranquillité des lieux. Le monde du Show bizness s’est passé de moi, pendant quelques mois et depuis 2 ans, je me laisse porter tranquillement, enchainant les pauses et la vie publique. Ma fiancée, Gwen, une mannequin allemande que j’ai rencontré pendant une soirée à Berlin, vit sa vie de son côté. Je l’aime, elle m’aime et pourtant nous ne voyons que peu. Un amour libre qui nous convient, sans pression, sans rien qui risque de nous entraver l’un comme l’autre. Elle fait sa carrière, et moi j’écris mon prochain album. Une vie comme en rêveraient beaucoup.


PSEUDO/PRENOM : Toukie AGE : Je suis comme peter pan, je n'ai pas d'âge PAYS : France ES-TU UN SCENARIO ? Nop FRÉQUENCE DE CONNEXION : Dès que je peux COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? J'y suis déjà QU'EN PENSES-TU ? Que du mal, sinon, je ne serais pas là pour me refaire un second perso UN PETIT MOT POUR LA FIN : ROCK' ON !!!

Code:
<taken>DAVID GARRETT</taken> <pseudo> ◊ Bram A. Perlman</pseudo>


Dernière édition par Bram A. Perlman le Ven 8 Fév - 20:37, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:45

viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol viol

Spoiler:
 


REbienvenue le plus bel homme du monde hum
Bonne chance pour ta fiche fesses héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:56

Tout ça pour être la première dans ma fiche

sex Toi et moi ! Belle brune kiss
Revenir en haut Aller en bas
Volta
admin ✝ my life is a chaos mastered
avatar


❝ Libre et indomptable,
du feu et de l'air,
plonge au fond de la mer.

POSTS : 2870
ARRIVE(E) LE : 31/05/2012
PSEUDO : angel*
CREDITS : scored above.
AVATAR : lagarce.
ÂGE : ving-et-un ans.
STATUT CIVIL : sans attaches.
METIER : vagabonde.

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:56

David Amen Contente de voir ce merveilleux violoniste ici, hâte de voir le personnage aime
Je te souhaite donc rebienvenue sur Thunder Love I love you
Et si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à contacter le staff

_________________
ANCIEN COMPTE NIRVANA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:58

Merci Nirvana ♥ Je connais déjà la maison, je ne vais pas trop me perdre ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 9:59

Han Niv', tu le connais brill DANS MES BRAS
Bah oui, je voulais être la preums, normal siffle

Revenir en haut Aller en bas
Volta
admin ✝ my life is a chaos mastered
avatar


❝ Libre et indomptable,
du feu et de l'air,
plonge au fond de la mer.

POSTS : 2870
ARRIVE(E) LE : 31/05/2012
PSEUDO : angel*
CREDITS : scored above.
AVATAR : lagarce.
ÂGE : ving-et-un ans.
STATUT CIVIL : sans attaches.
METIER : vagabonde.

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 10:03

CÂLIIIN Mon chéri joue du violon, du coup j'me suis renseignée sur les différents violoniste, enfin un petit peu

_________________
ANCIEN COMPTE NIRVANA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 10:05

Oh chatpotté C'est tout choux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 10:08

Bienvenue parmi nous marteau

Bonne chance pour la suite de ta fiche, n'hésites pas à contacter le Staff en cas de besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 10:16

merciiiiiii brill
Revenir en haut Aller en bas
C. Zoe Forester
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



What I’m about to say is probably the most selfish thing I’ve ever said in my life. I just have to say it once, you just have to hear it. I love you, Elena. And it’s because I love you that I can’t be selfish with you. And why you can’t know this. I don’t deserve you, but my brother does. God, I wish you didn’t have to forget this. But you do. tvd

Je suis malade, tu sais ce n’était pas si dur, je le vivais plutôt bien, je l’avais accepté et puis tu es entré dans ma vie. J’ai peur de ne plus être avec toi. a walk to remember

POSTS : 85
ARRIVE(E) LE : 04/01/2013
PSEUDO : Marine
CREDITS : UC
AVATAR : wonderfuldobreva
ÂGE : 24 y.o
STATUT CIVIL : mariée depuis peu à un homme qu'elle connait à peine
METIER : Detective privée ancienne inspecteur de la police

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 10:21

Re bienvenueeee Amen
Je ne coonnaiiis pas ce monsieur mais il n'est pas moche moche siffle
Bon courage pour ta fiche hum

_________________
Je t’ai dit qu’il ne fallait pas tomber amoureux de moi. «That’s how you stay alive. When it hurts so much you can’t breathe. That’s how you survive... By remembering that one day, Somehow... impossibly... It won’t feel this way, it won’t hurt this much. greysanatomy- .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 19:47

Mon voisin adoré hum qui va me causer du soucis avec Victoire
Revenir en haut Aller en bas
V. Emily-Rose Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 307
ARRIVE(E) LE : 29/01/2013
PSEUDO : vala29.
CREDITS : shiya (avatar) + tumblr (gifs) + wild heart (code sign).
AVATAR : Emilia Sexy Clarke.
ÂGE : 25 ans.
STATUT CIVIL : célibataire, enfin je crois...
METIER : caissière au supermarché.

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Dim 3 Fév - 22:34

Moi aussi viol

Rebienvenue parmi nous avec ce mâle, super seksy ! héhé slurp sex

Tu connais déjà la maison comme tu dis mais si tu as des questions hein ! n'hésites pas ! ahah

_________________
❝ deathbed memories of home never let me go ❞
every little memory resting calm in me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me, to come back home to caress the river with awe. within there's every little memory resting calm with me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me to come back home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyfanworld.tumblr.com/
Neïla M. Swahinya
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 76
ARRIVE(E) LE : 09/01/2013
PSEUDO : dadeloux
CREDITS : jacage
AVATAR : freida pinto

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 2:53

(Re)bienvenue beau blond (aa)

_________________
Was it me
& one day, it just turns into grey. Step by step, you'll can take it back. Don't forget it. Never. Just hope, again & again. You don't need anything else.

©️ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 3:31

Toutes ces belles jeunes femmes rien que pour moi ahah
Je me sens aimé et adoré ! Mais je suis l'homme d'une seule femme...Ce qui ne veut pas dire qu'un jour nos chemins ne sont pas croisés...pour terminer par une mélodie faite et écrite pour l'une d'entre vous...♥️♥️

Bon en tout cas, merci pour vos messages de Re bienvenue et je m'attaque à ma fichette, tant que je le peux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 4:07

Je n'ai rien d'une femme boudeur
peut-être les cheveux, et encore fuck fuck
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 8:25

Ohhh ça tu ne sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 8:59

Je réponds pour Thomas:

fuck fuck fuck
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Lun 4 Fév - 9:33

Moi aussi je te merde ! Je ferais l'histoire de chez moi. Parce que je n'ai pas ce qu'il me faut pour faire ma présentation d'histoire comme je le veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 3:46

Bonjouuuuuuur
Toukie étant à l'hôpital pour être opérée, (normalement c'était vendredi), elle aura besoin d'un petit délai pour terminer sa fiche. Merci beaucoup pour elle brill
Revenir en haut Aller en bas
V. Emily-Rose Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 307
ARRIVE(E) LE : 29/01/2013
PSEUDO : vala29.
CREDITS : shiya (avatar) + tumblr (gifs) + wild heart (code sign).
AVATAR : Emilia Sexy Clarke.
ÂGE : 25 ans.
STATUT CIVIL : célibataire, enfin je crois...
METIER : caissière au supermarché.

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 4:11

Okay alors je lui accorde une semaine de plus, ça va ?

_________________
❝ deathbed memories of home never let me go ❞
every little memory resting calm in me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me, to come back home to caress the river with awe. within there's every little memory resting calm with me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me to come back home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyfanworld.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 4:17

Je pense que ça ira, au pire, je viendrais prévenir
merci
Revenir en haut Aller en bas
V. Emily-Rose Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 307
ARRIVE(E) LE : 29/01/2013
PSEUDO : vala29.
CREDITS : shiya (avatar) + tumblr (gifs) + wild heart (code sign).
AVATAR : Emilia Sexy Clarke.
ÂGE : 25 ans.
STATUT CIVIL : célibataire, enfin je crois...
METIER : caissière au supermarché.

MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 4:23

Ok ! Elle a jusqu'au 17/02 pour terminer sa fiche !

_________________
❝ deathbed memories of home never let me go ❞
every little memory resting calm in me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me, to come back home to caress the river with awe. within there's every little memory resting calm with me, resting in a dream smiling back at me. the faces of the past keep calling me to come back home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyfanworld.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 4:36

Merci pour elle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   Mar 5 Fév - 5:22

Re-bienvenue brill
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bram • D'âme et d'artiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bram • D'âme et d'artiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Wedin Mainbleue [Guérisseur, artiste & cie]
» présentation de l'artiste
» Fiche technique de l\'artiste
» L'artiste, un être solitaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER ✝ LOVE. :: MACARONS & THÉ :: archives. :: fiches de présentations-
Sauter vers: