.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MICHAEL C. BLACK { On the road again ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Michael C. Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



POSTS : 131
ARRIVE(E) LE : 10/02/2013
PSEUDO : Kwikiki ou Kiwi
CREDITS : @ Morphine & Tumblr
AVATAR : Johnny « Badass » Depp
ÂGE : 50 ans
STATUT CIVIL : Célibataire mais coureur de jupons
METIER : Président des Hells Angels

MessageSujet: MICHAEL C. BLACK { On the road again ...   Lun 11 Fév - 0:21


michael cole black
✝️ « L'enfer même a ses lois. » J. Wolfgang von Goethe
NOM : BLACK. PRÉNOM(S) : Michael ; Cole. ÂGE : 50 ans, mais tout l'monde dit qu'il ne les faits pas. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 04 juillet 1962 à Seaside, Californie. NATIONALITÉ : Américain pure souche. STATUT CIVIL : Célibataire. PROFESSION : Président des Hells Angels, club de motards californiens. GROUPE : Tequila Sunrise. AVATAR : Johnny « Badass » Depp.

✝️ que penses-tu du coup de foudre ? « Le coup de foudre ? Hum ... Disons qu'il n'est pas éternel, tout simplement. Qu'est-ce que j'entends par-là ? Vous vous croyez dans un conte de fée, ou quoi ? J'suis un biker, moi. Pas un enfant de coeur, un fils à Papa ou je-n'sais-quoi-d'autre. Au bout d'un moment, y'a forcément quelque chose qui ne va plus. Y'a que dans les films et les dessins animés pour enfants que tout va bien, du début à la fin. Et encore ... Vous voulez que je vous dises ? J'ai cinquante barreaux, j'suis célibataire et la vie me plait, comme elle est. J'fais connaissance avec une fille, j'tire mon coup et j'me barre. C'est comme ça. D'ailleurs, nombre de femmes ont déjà avoué me trouver très beau. Dans l'avenir ? J'sais pas, on verra ... Mais il est possible que je passe plusieurs mois à la colle, avec une traînée. Cependant, l'idée d'avoir un môme ; ça me dépasse. Et puis de toute façon, je n'aurai pas l'temps de m'en occuper. J'en ai déjà une : Rose me suffit amplement. Elle est grande et responsable, maintenant. Sans compter que j'ai des choses bien plus importantes à faire ... » ✝️ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? « Si j'suis déjà tombé amoureux ? Ouais, bien sûr. Mais ça r'monte au lycée tout ça. À l'époque, les filles cherchaient toutes à se caser avec les beaux gosses de l'établissement. Et forcément, j'en f'sais partie. J'suis un Black, en même temps. V'savez quoi ? Mon père était déjà un crooner. Et comme dit l'vieux proverbe : les chiens n'font pas des chats. Comment elle s'appelait ? Nina. Nina Cassady. On est resté un an et demi ensemble. Peut-être plus, j'sais plus trop. Une vraie chaudasse. Blonde, aux yeux verts et j'adorais sa façon de marcher. Elle roulait des fesses et les yeux de tous les pervers étaient rivés dessus. C'était d'ailleurs à cause de ça que je distribuais des châtaignes aux jeunes hommes encore puceaux qui ne savaient pas se tenir. Ouais, j'ai bien été amoureux dans ma vie. Mais pas au point d'en devenir fou. Faut pas déconner, non plus ... » ✝️ est-ce qu'on t'a déjà brisé le coeur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? « Si on m'a brisé le coeur ? Nan, jamais. Oh, vous vouliez peut-être parler de Nina ? C'est ni elle, ni moi. C'est son père. En fait ; ce n'était pas qu'il me détestait. Il ... » Mike resta silencieux quelques secondes, avant de reprendre : « Ce fils de pute, me haïssait carrément. J'étais - apparemment - pas assez bien pour sa fille. Parce que j'ai lâché les études, j'faisais l'école buissonnière, d'après des rumeurs. Et aussi, parce que je traînais avec des voyous alcooliques et notoires, comme il disait. Tsss ... Bref. Sur commun accord, Nina et moi avions décidé de nous séparer. D'ailleurs, ça ne m'a pas empêché de lui casser la gueule, quelques semaines plus tard. Juste histoire de lui faire comprendre que l'on emmerdait pas un Black. Surtout pas comme lui l'a fait. Donc en résumé ... Je n'saurai pas vous dire si l'histoire d'amour que j'ai eu avec Nina, aurait pu marcher encore, aujourd'hui. À vrai dire, je m'en fous, maintenant. J'vis ma vie au jour, le jour. Et ça me suffit. À l'heure actuelle, la femme de ma vie, c'est ma vie. Je la protégerai, jusqu'à la mort. Je la surveille de près. C'est mon bébé, mon bijou. » Il s'arrêta rêveur, s'allumant une cigarette. « Mais attention ! Pas d'inceste, hein. Grand dieu, non ! Le prochain salopard qui essaie de sortir des mots pareils de sa bouche, je lui arraches les couilles et j'lui les fais bouffer ! » ✝️ quelle est ta définition de l'amour ? « C'que j'en pense ? Est-ce qu'il existe réellement, déjà ? Personnellement, j'en ai rien à faire. C'que c'est pour moi ? Un sentiment passager. Une rencontre, des mots échangés ... Plus que des mots parfois, je l'avoue. Mais au final chez moi, c'est jamais quelque chose de bien sérieux. J'suis un routard et rien d'autre. » Il tira une taffe de sa cigarette, puis continua : « J'ai pas de grosse formation professionnelle. Moi ... J'connais que l'univers d'la mécanique. Alors forcément ; ce n'sera pas avec moi qu'il faudra vous attendre à un type, rentrant tard le soir après l'travail ; qui n'attend qu'une chose : poser son cul sur une chaise et manger un bon repas pour s'reposer ensuite. Nan ... Je n'ai pas de salaire bien gonflé pour gâter une famille, de toute manière. J'ai juste ma fille et quand ça m'prend, je lui achète des choses. Pour son anniversaire, déjà. Et Noël aussi, forcément. Mais c'est tout. J'roule pas non plus sur l'or. J'roule sur le goudron, c'tout. C'est déjà pas mal pour un motard ... »

~ now you're just somebody that i used to know.