.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cyanur. M. Samuels. "À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin."

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cyanur. M. Samuels. "À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin."   Mer 13 Fév - 10:32


Cyanur Marcus Samuels
Mieux vaut être indifférent et digne que malheureux et pathétique.
NOM : Samuels. PRÉNOM(S) : Cyanur, Marcus. ÂGE : 25 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 14 avril 1988. Bâton Rouge, Louisiane. NATIONALITÉ : Américaine. STATUT CIVIL : Libre comme l'air. PROFESSION : Aucune. GROUPE : Téquila Sunrise. AVATAR : Ben Barnes.



✝ que penses-tu du coup de foudre ? Ce que je pense du coup foudre ? J’espère que c’est une blague. C’est quelque chose pour les gens naïfs, les gens qui rêvent tout haut. Des débiles à mon gout. Ce n’est pas possible de tomber amoureux d’une personne en un regard, c’est quelque chose qui à été inventé pour bercer les enfants dans leurs niaiseries et permettre aux adultes d’avoir un quotidien moins lourd. Débilités profondes qui me font beaucoup rire. ✝ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? Tomber amoureux au point de devenir fou ? Sérieusement. J’ai l’air d’avoir une tête à un jour être tombé amoureux ? Au point de me damner corps et âme ? Ou de même vendre mon âme au diable tiens pendant qu’on y est ! Un jour j’ai peut être ressentis quelque chose, mais je ne pense pas que ça pu être de l’amour. Sûrement de l’attachement. Ou autre chose, je ne sais pas et à présent je m’en contre fous. ✝ est-ce qu'on t'a déjà brisé le coeur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? Personne ne me brise le cœur. C’est moi qui brise le cœur des femmes et de tout les gens qui ont le malheur de me déplaire. C’est juste un jeu. La vie est un jeu et le cœur des personnes qui m’entourent avec, je n’ai aucun scrupule à me jouer des gens et surtout avec leurs sentiments, c’est d’autant plus manipulable avec facilité je dirais. ✝ quelle est ta définition de l'amour ? L’amour est un virus. Oui je pourrais le voir comme ça, c’est quelque chose qui contamine tout le monde et dont on ne peut venir à bout. J’ai souvent entendu dire que l’amour est plus fort que tout, qu’on n’y peut rien et c’est comme ça. Conneries, conneries et encore conneries. L’amour ça se contrôle c’est comme la colère, la tristesse ou encore la culpabilité. C’est une merde qui m’entoure sans cesse et qui me file la gerbe quand j’y assiste.

~ now you're just somebody that i used to know.

Les rares personnes qui l’intéressaient étaient des gens peu banal qui avaient su l’impressionner ou attiser sa curiosité maladive. Pourquoi Cyanur, vous allez me dire que les parents devaient avoir un vrai problème psychologique et quelque part c’était un peu le cas. Le père du jeune homme l’avait considéré comme un poison dès qu’il avait appris sa venue au monde, a cette époque c’était beaucoup trop de changements, beaucoup trop de responsabilité pour un homme qui n’en voulait pas plus et surtout pas pour un gamin. Il était un poison qui pouvait tuer en quelques secondes ou bien procurer une mort lente et très douloureuse, c’était intéressant, tellement intéressant à ses yeux de voir a quel point son prénom reflétait si bien son caractère et puis ses parents l’avaient abandonnés alors que pouvait t’il en avoir à foutre de ses personnes la, trimballé de foyer en foyer. La vie du brun ne fut pas un parcours de santé et c’est peut être pour cela qu’il s’enfonça dans une décadence en grandissant, violence, sexe, alcool. Rien ne pouvait arrêter Cyanur. Il était roi, il ne craignait. Il se considérait libre comme l’air, rivalisant même avec le vent tant il était sur de lui.

La fierté avant tout c’est ce qui dictait la moindre réaction de Cyanur, en toute circonstance. Très sensible au regard d’autrui, il soignera en toute occasion les apparences, au sens propre aussi bien qu’au sens figuré. Le jeune Samuels ne supporte pas de défaillir aux yeux d’autres personnes, de perdre la face. Toute humiliation, même involontaire, l’atteindra au plus profond de sa jeune personne. Aussi opportuns et justifiés qu’ils soient, les reproches, les remontrances ne lui paraitront acceptables qu’a la condition que son amour-propre en sorte toujours intact. Le poison est aussi quelqu’un de très calculateur malgré tout, la situation devra toujours tourner à son avantage, ce physique dont il est si fier, il savait parfaitement se servir pour arriver à ses fins pour jouer avec le cœur de ses victimes. On pourrait même croire que la folie s’est emparée de lui à certains moment autant dans ses paroles que dans ses gestes, c’est quelqu’un qui par contre se fit toujours à son jugement aussi stricte soit t’il, ne permettant a personne ou presque de lui dire ce qu’il doit penser.
Beaucoup avait du mal à cerner ce garçon si complexe, autant un jour il allait vous sourire et rire avec vous, le lendemain il n’allait pas vous lancer un regard ou peut être vous cherchez des problèmes a vrai dire même lui pouvait avoir du mal à se comprendre des fois. Vous avez l’impression qu’il peut être froid rien qu’en le voyant, vous êtes dans le vrai, il pourrait vous faire avoir des frissons dans le dos sous son impulsivité bien connue pour ne jamais prévenir, il est aussi particulièrement rancunier et dans ses moments la ce jeune homme porte particulièrement bien son prénom, un vrai poison. .

Côté cœur, parlons plutôt d’amusement.. Le jeune homme était ce qu’on pouvait appeler plus communément un coureur, des femmes, il en était fou. Cyanur était ce qu’on pouvait appeler ouvert d’esprit, il cherchait ce genre de compagnie, c’était la seule chose qui le comblait assez dans sa solitude. La journée comme le soir on pouvait souvent l’observer dans son coin, avec sa guitare et une cigarette coincée entre ses lèvres, l’impression qu’il était dans un autre monde, loin des vivants et loin des personnes qui pouvaient être à ses cotés. Le brun n’était pas du genre a cherché absolument la popularité ou encore d’aller vers les gens. Il avait son entourage, et cela lui suffisait amplement, on pouvait dire n’importe quoi Cyanur avait tous les défauts du monde mais il était fidèle, en amitié bien sur. Pas en amour par contre, il était prés à remuer ciel et terre quand cela concerne une personne qu’il chéri mais les personnes qui pouvait avoir grâce à ses yeux dans son royaume était peu. A ses yeux peu des personnes étaient digne de pouvoir le côtoyer ou même qu’il s’intéresse à elles. Une fois peut être il s’est attaché à quelqu’un, une fille. Elle se nommait Louison, mignonne. Bien roulée. Que fallait-il de plus ? De la naïveté et un air complètement perdu. Le brun aimait ce genre de filles, c’est sans beaucoup de difficulté qu’il eu la jeune femme, avec de la drogue peut être même si il n’avait pas vraiment besoin de cela vu son physique avantageux et ses belles paroles. Il resta presque quatre ans avec celle-ci, sans jamais être fidèle bien entendu. Le poison n’était pas quelqu’un d’exclusif. Ce n’est pas pour cela qu’il ne tenait pas à elle, non il y était attaché, ce n’était pas le grand amour mais il l’aimait bien. Cyanur entrainé Louison avec lui dans son cercle infernal dans ce chemin sans retour si obscur et si froid. Drogue encore et toujours. Elle faisait partie de la vie quotidienne de Cyanur, sans sa drogue, il devenait complètement dingue, ne se contrôlant jamais. Un drogué dans toute sa splendeur. Tout était parfait dans le meilleur des mondes sauf que sa dulcinée se rendit compte que son prince n’était peut être pas si héroïque que ce qu’elle pensait, quand elle le vit avec une autre fille, ce fut terminé à la même seconde et cela énerva beaucoup le jeune homme qui n’avait pas pu l’avoir sous son contrôle une fois de plus.

Ce fut complètement terminé, il n’eut plus jamais de nouvelles d’elle après cette dispute qui mit un terme définitif à cette histoire tumultueuse. Pour couronner le tout, quelques jours après il fut arrêté par la police pour tous les délits qu’il avait pu commettre auparavant, c’était elle. C’était certain, elle avait voulu se venger et avait tout balancé aux flics à propos de lui. La colère au ventre, c’est ce qui l’a fait tenir durant ses quelques mois de prison. Louison. Cette salope. Il devait se venger et d’ici quelques temps ce serait chose faite. Il lui ferait payer de l’avoir balancer ainsi, c’était certain.
.

PSEUDO/PRENOM : Kampf. AGE : 21 ans. PAYS : France. ES-TU UN SCENARIO ? Oui celui de Louison. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tout les jours. . COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? Pub. QU'EN PENSES-TU ? Trés bien, je sens que je vais m'y plaire. UN PETIT MOT POUR LA FIN : Attention j'arrive !

Code:
<taken>Ben Barnes.</taken> <pseudo> ◊ Cyanur M. Samuels.</pseudo>


Dernière édition par Cyanur. M Samuels. le Jeu 14 Fév - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cyanur. M. Samuels. "À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin."   Mer 13 Fév - 10:40

Bienvenuuuuuuuuuuue
Merci de tenter mon scénario, je te construirais un temple en chocolat ou ce que tu souhaites, qu'importe
Je tiens juste à te prévenir qu'il y a également quelqu'un d'autre qui tentent le rôle, donc, que le pire des Marcus gagne siffle

N'hésites pas si tu as des questions ou autre

fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall fall
Revenir en haut Aller en bas
Michael C. Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



POSTS : 131
ARRIVE(E) LE : 10/02/2013
PSEUDO : Kwikiki ou Kiwi
CREDITS : @ Morphine & Tumblr
AVATAR : Johnny « Badass » Depp
ÂGE : 50 ans
STATUT CIVIL : Célibataire mais coureur de jupons
METIER : Président des Hells Angels

MessageSujet: Re: Cyanur. M. Samuels. "À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin."   Mer 13 Fév - 10:44

Tu m'as bien bien motivé ! Bienvenue parmi nous bg
Et bonne chance pour ta fiche dans la compétition, mon gars ordi

_________________