.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Dim 24 Mar - 8:56


Mackenzie Dakota Parker
Everybody lives, and everybody dies.
NOM : A la fois simple et facile à retenir : Parker. Ouais, comme le basketteur, Tony Parker. Mais il faut l'admettre, je porte ce nom avec plus de classe. PRÉNOM(S) : Mackenzie, Dakota. Deux prénoms absolument merveilleux. Un peu comme la fille qui les porte, en fait. ÂGE : 33 ans. Le premier qui ose dire que je suis vieille, il fera connaissance avec mon flingue. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Je suis venue au monde un certain 24 décembre 1980, à Seaside. Joyeux Noël, bien-sûr ! NATIONALITÉ : Américaine, de la tête aux pieds. Promis ! STATUT CIVIL : Je me suis abonnée aux relations d'un soir. Donc célibataire, évidemment. PROFESSION : J'ai suivi la même voie que mon père. Je suis aujourd'hui flic. Non, pitié… Les blagues douteuses avec les menottes, on évite ! Même si dans le fond, ce n'est pas déplaisant du tout… GROUPE : Tequila Sunrise. AVATAR : Danneel Ackles.

✝ que penses-tu du coup de foudre ? Le coup de foudre ? Eh bien… C'est foudroyant ! Et dangereux. Quand vous étiez petits, on ne vous a jamais dit à vous qu'il ne fallait jamais courir lorsqu'il y avait de l'orage ? Ou bien de ne pas rester trop longtemps sous un arbre ? Oh ça va, me regardez pas comme ça. Je voulais simplement faire un peu d'humour. C'était quoi la question ? Ah ouais, le coup de foudre. Je crois que c'est une belle connerie. C'est sûr, c'est le genre de truc qui fait rêver toutes les filles, celles qui voudraient devenir une princesse. Mais comme je ne fais pas partie de ces filles-là, ce n'est pas un problème pour moi. Le coup de foudre, c'est une belle arnaque. Tout ceux pour qui un regard suffit, je dis : respect. Je ne vois pas comment on pourrait tomber raide dingue amoureux d'une personne que l'on ne connait quasiment pas. Pour moi, ça relève de l'impossible. A mes yeux, tous ceux qui croient au coup de foudre, ils sont beaucoup trop naïfs. Les coups de foudre, je trouve ça niais. En revanche les coups d'un soir… Là, je suis déjà plus dans mon élément. ✝ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? Au point d'en devenir fou ? C'est-à-dire ? Au point de vouloir décrocher la lune pour cette personne ? Je crois que j'ai déjà connue cette sensation. Cet homme, celui qui m'a fait tourner la tête, il était beau, grand, brun, fort, intelligent… C'était un héros. Mon héros. Il a connu de nombreux échecs dans sa vie, de nombreuses déceptions. Pourtant, il a tout fait pour s'en sortir et gérer la crise avec brio ! Loyal, il a toujours été prêt à tout pour les personnes qu'il aimait le plus au monde. Il leur a porté secours tel un vrai chevalier. Moi, j'attends encore mon tour. Non, Batman n'est pas encore venu me sauver. Pourtant, j'en rêve. Ce mec, j'en suis amoureuse. Littéralement. J'imagine que depuis toujours, c'est le seul amour que j'ai vraiment connu. Quoi ? Ouais, d'accord. Si j'vous réponds avec plus de sérieux, la réponse est non. Je passe mon tour ! ✝ est-ce qu'on t'a déjà brisé le coeur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? Non. Je ne peux pas faire plus simple. Le fait est que mon cœur, personne ne l'a approché. Et c'est très bien comme ça. Mon père m'a toujours appris à me méfier des garçons. J'ai suivi son conseil à la lettre. J'en ai aimé un, une fois. Mais je ne l'ai jamais montré. Parce que quand on commence à montrer ce que l'on ressent, c'est foutu. En un rien de temps, on peut se retrouver piétiner. Je n'sais pas si ça fait mal, de se faire briser le cœur. J'ai pas non plus envie de savoir ce que ça fait… Quand on voit toutes les filles qui finissent alcooliques, dépressives et ratent leur vie juste parce que des hommes les ont rejeté… Merci, mais non merci. Je préfère garder mon armure. Avec moi, c'est garanti 100% plaisir, sans aucune prise de tête. Que demande le peuple ? ✝ quelle est ta définition de l'amour ? L'amour, c'est un acte naturel et inévitable lorsque deux personnes sont mutuellement attirées l'une par l'autre. Elles partagent en général un bon lit douillet et se donne du plaisir en tout bien, tout honneur. Bon après, elles peuvent aussi partager une douche, une banquette arrière, une plage… Cet acte dont je vous parle, se fait un peu partout. Et plus les lieux sont intrépides et multiples, mieux c'est ! Oh… J'ai encore répondu de travers, c'est ça ? La prochaine fois, précisez un peu vos questions, bordel ! Pour ce qui est l'autre amour, je n'suis tellement pas calée sur la question, je préfère ne pas répondre. Je n'ai pas connu d'exemple concret pour pouvoir avoir ma propre définition. Je veux dire, ma mère a disparu après ma naissance, laissant mon père seul avec ma garde sur le dos. Le seul amour que je connaisse, c'est celui que j'ai connu grâce à mon père. N'y voyez rien d'incestueux là-dedans, je parle d'un amour paternel, bien entendu. Et sinon, c'est l'amour physique. Le jour où je connaîtrais le troisième, je vous ferai signe. En attendant, il y a Wikipédia !

PSEUDO/PRENOM : Anaïs, ou Super Nanasse pour les intimes. :) AGE : Bientôt 18 ans ! Héhéhé ! PAYS : France. ES-TU UN SCENARIO ? Ouip ! Et même que c'est celui de Samuel L. Cobbs-Ellis ♥ & qu'il est trop génial ! FRÉQUENCE DE CONNEXION : A peu près tous les jours, sauf en cas de force majeure ! COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? Ah... Excellente question x) Je crois que c'est par le biais de Bazzart. Ou sinon, certainement grâce au cliquage intensif. QU'EN PENSES-TU ? Il a l'air génial ♥ UN PETIT MOT POUR LA FIN : C'est toi le petit mot pour la fin !

Code:
<taken>DANNEEL ACKLES</taken> <pseudo> ◊ mackenzie d. parker</pseudo>


Dernière édition par Mackenzie D. Parker le Lun 25 Mar - 10:59, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Dim 24 Mar - 8:57

~ now you're just somebody that i used to know.

QUI QUE JE SOIS AU FOND DE MOI, JE NE SUIS JUGÉ QUE PAR MES ACTES. ▬ Parfois, je me demande s'il y a un parcours à respecter, dans la vie. S'il y a un schéma dans lequel on doit s'intégrer, des choses auxquelles ont doit s'adapter parce que c'est la société qui est comme ça. Oui, ça m'arrive de me poser des questions existentielles. Depuis toute petite, je me suis toujours demandée si ma vie était plus ou moins normale. Ce sont des questions que l'on se pose, après tout… Parce que soyons honnêtes, je n'ai pas bénéficié d'une enfance normale. Il faut savoir que j'ai grandi sans avoir de maman. Une figure maternelle à laquelle j'aurais pu m'identifier ? J'ai pas connu. Une personne qui m'aurait appris à être une fille, une vraie ? Je n'ai pas connu non plus. En fait, ma mère a tout juste eu le temps de me donner un nom à ma naissance avant de foutre le camp. Mackenzie Dakota Parker. Ma mère a simplement disparu, avant même que je ne la connaisse. Elle a implicitement confié ma garde à mon père, la seule personne ayant été là pour moi. Le schéma familial traditionnel, avec un papa, une maman et éventuellement des frères et sœurs, je ne l'ai jamais connu. Mon seul schéma familial à moi, c'était mon père et moi. Je n'ai jamais su si j'étais en colère contre ma mère ou non. Je crois que dans le fond, je m'en fous… Je n'ai jamais su ce que ça pouvait faire d'avoir une mère. Je n'ai jamais connu les goûters préparés avec soin en rentrant de l'école, ni même les interminables journées shopping au centre commercial du coin. Je n'ai pas connu cette relation mère/fille… Par conséquent, je n'en ai jamais éprouvé le manque. Je n'en ai jamais voulu à ma mère d'être partie. Comment pouvais-je en être capable ? Ne jamais avoir connu ce lien maternel si particulier, j'imagine que ça m'aide à ne pas la détester. Je n'ai jamais su non plus les raisons de sa disparition. Est-ce que le problème venait de mon père ? Est-ce qu'elle souhaitait donner naissance à un garçon plutôt qu'à une petite fille ? Avait-elle quelqu'un d'autre dans sa vie ? Ou peut-être qu'elle ne voulait tout simplement pas d'enfant… Peut-être qu'elle n'était pas prête pour ça. Pas prête à m'accueillir dans sa vie. Toutes ces questions, elles sont sans réponses. Elles restent simplement dans un coin de ma tête. J'ignore si un jour j'aurais les réponses. Une chose est sûre, quelque soit les raisons de son absence, je sais pertinemment que ça ne changera jamais ce que je pense de mon père. Il a été parfait, dans son rôle. Il m'a élevé comme il a pu, parfois avec beaucoup de difficultés… Il a tenté de faire ressortir un minimum mon côté de petite fille. En m'achetant des robes, par exemple. Ou bien des poupées ! Il a même tenté de se lancer dans la coiffure, une fois. Il voulait me faire deux pauvres nattes… Au final, mes cheveux se sont retrouvés tout emmêlés. Impossible pour lui de les démêler… Il a trouvé une solution radicale : couper le problème. Oui, mon père a osé me couper les cheveux. Je me souviens avoir pleuré, après ce tragique accident. Durant des heures et des heures, voire même des jours entiers ! C'était l'enfer. Vous imaginez un peu, une petite fille de 5 ans avec de beaux cheveux bruns ondulés qui se retrouvent les cheveux courts, presque aussi courts que ceux d'un garçon, vous imaginez ce qu'elle peut ressentir ? Il n'y a rien de pire, je peux vous l'affirmer. Mon père s'en était voulu. Il m'avait alors pris le visage entre ses deux mains et m'avait dit ces mots : « Tu sais, Mackenzie… Des cheveux, c'est rien. Ça repousse et très vite. Mais de toute façon, même avec les cheveux courts, tu restes ma princesse.» Ce genre de paroles entre lui et moi, c'était très rare. Pourtant, à chaque fois qu'il me disait ce genre de chose, ça m'apaisait tout de suite. J'ai fini par m’habituer à ma nouvelle coupe et même, je commençais à me trouver jolie. Toutes les princesses avaient de beaux cheveux longs ! Moi, je voulais révolutionner le monde des princesses. Dans cette lutte contre les cheveux longs, je me suis très vite rendue compte que les princesses étaient toutes stupides et sans intérêts. A côté de ça, il y avait Batman. Le grand, le beau, le fort… Il avait les cheveux courts, lui. C'était mon héros ! Je me suis très vite désintéressée des princesses pour rejoindre le monde des super-héros. Adieu les poupées Barbie et les maison en plastiques à peine solides. Bonjour la figurine de Batman accompagnée de la superbe Batmobile ! En grandissant, je me fichais pas mal de porter des robes. Les jeans et les tee-shirt un peu trop grands pour moi m'allaient très bien. Tant que je n'allais pas à l'école en pyjama ou toute nue, je n'étais pas compliquée. Et puis papa était fier de moi, c'était tout ce qui comptait. Papa, c'était mon deuxième héros. En fait, je n'ai jamais réussi à les départager, lui et Batman. Dans le fond, je crois que papa est bien mieux que Batman. Mais d'un autre côté, Batman est quand même très puissant ! Alors je me suis dit qu'ils étaient tous les deux à égalité. J'ai grandi en gardant ça en tête. Je ne l'ai jamais dit à haute voix, cependant. C'est comme pour Bruce Wayne. Personne n'a jamais dit que c'était lui, le chevalier noir. Il fallait garder le secret pour mon père aussi. A l'école, mes camarades avaient tendance à se moquer de moi. Parce que j'avais l'allure d'un garçon et que je n'avais pas de maman. Dès lors, j'ai commencé à me forger mon petit caractère. Tous ceux qui m'embêtaient, je leur mettais la tête dans le sable ou bien je leur faisais manger de la colle. Ils étaient vilains, moi aussi. J'avais du mordant et une bonne répartie. J'ai eu quelques petits soucis, cela dit… Mais ce n'était pas de ma faute si les autres étaient des abrutis finis. Je n'étais pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, même si j'étais haute comme trois pommes. Papa trouvait ça drôle, lui. Mamie lui disait toujours : « Apprend lui donc les bonnes manières, à cette petite ! Elle est insolente et pourtant, ce n'est encore une gamine ! Tu verras ce que ça va être, plus tard. » Pouah ! Papa n'a jamais raté mon éducation. Il m'a simplement appris à me défendre et à affirmer mon caractère. C'était exactement ce que je faisais. Grâce à ça, j'ai quand même eu une enfance parfaite. Du moins, si elle ne l'était pas aux yeux des autres, elle l'était aux miens. C'était tout ce qui comptait. Dans ma tête, c'était un peu papa et moi contre le reste du monde.

VIS AU JOUR LE JOUR ! DE TOUTE FACON, LA NUIT, ON VOIT RIEN. ▬ En grandissant, mon fort caractère s'est très vite développé. Ma grand-mère avait raison. Si à l'âge de 6 ans je provoquais déjà mes camarades dans la cour de récréation, il y avait de grandes chances pour que les choses aillent de pire en pire. Papa ne s'était pas méfié. Il faut dire qu'il était seul, il n'avait personne pour l'aider à veiller sur moi… Et de mon côté, j'en ai un peu profité. J'ai tourné ses absences à mon avantage, usant et abusant de sa confiance de temps à autre… Non, vraiment, j'étais loin d'être une jeune fille modèle. Je me suis découverte un caractère très fort. Non seulement je ne me laissais pas marcher sur les pieds, mais en plus, j'étais en recherche permanente d'adrénaline. J'aimais prendre des risques inutilement, pousser les limites toujours plus loin juste pour voir jusqu'où j'étais capable d'aller. J'étais aussi très loin d'être féminine. Enfin, je savais quels étaient mes atouts, à savoir ma silhouette parfaitement bien dessinée et mon sourire angélique. J'avais aussi l'allure d'une jeune fille frêle et naïve. C'était parfait pour manipuler les garçons… A côté de ça, j'agissais plutôt comme un garçon. Provoquer des bagarres, boire de la bière et manger de la pizza devant le Superbowl, jouer aux jeux vidéos, regarder des films comme Batman ou Fast and Furious… C'était tout moi. Contrairement à beaucoup d'adolescentes de mon âge, je ne passais pas mes soirées à me colorer les ongles ou bien à me coiffer, je n'étais pas non plus le genre de filles qui participaient aux soirées pyjama. J'étais bien loin de ce monde-là. Tout simplement parce que je ne m'y sentais pas à l'aise. Toutes ces histoires de princesses et de princes charmants, tous ces trucs de filles, comme les après-midi shopping ou bien les sorties entre copines… Ce n'était pas fait pour moi. C'était le sentiment que j'avais. A la rigueur, la seule chose normale chez moi, était le fait que je m'intéressais énormément aux garçons. Enfin, m'intéresser est un bien grand mot. Disons simplement que j'ai très vite appris les petits plaisirs que ces derniers étaient capable de procurer. Ma virginité, je l'ai perdu très tôt. Certainement trop tôt pour une jeune fille. Je devais avoir 15 ou 16 ans, je ne sais plus. Beaucoup auraient souhaités attendre le bon moment ou tout du moins, le garçon idéal. Je n'étais pas dans cette optique-là. La sexualité, ça ne me préoccupait pas comme ça pouvait préoccuper certaines demoiselles de mon entourage. C'est arrivé naturellement, à une soirée un peu trop arrosée. Forcément, à ce genre de soirée, on boit toujours le verre de trop. Celui qui nous fait définitivement sombrer dans le mal. On commence à avoir la tête qui tourne, lorsque l'on essaye de marcher, on vacille et on se met à rigoler pour un oui ou pour un non. Dans ces moments-là, il y a toujours un garçon dans le coin, qui vous surveille. Un peu comme un animal sauvage près à bondir sur sa proie au moindre signe de faiblesse. C'est exactement ce qui m'est arrivé… Je n'ai pas chercher à repousser le jeune garçon, bien au contraire. Puis tout est allé très vite et le lendemain, non seulement j'ai réalisé que j'avais beaucoup trop bu. Mais surtout, j'ai très vite compris que j'étais devenue une femme. J'avais eu mon premier rapport sexuel. Bien que cette nuit est encore aujourd'hui un peu floue pour moi, je parviens tout de même à me souvenir du plaisir que j'ai pu ressentir. Finalement, ce n'était qu'une étape dans la vie d'une adolescente. Lorsque mon père devait travailler tard le soir, j'en profitais pour m'éclipser de la maison. Étant une grande fêtarde, il était impossible pour moi de rater la moindre fêtes. Les soirées s'enchaînaient donc, sans jamais se ressembler. C'était à peu près la même chose pour les garçons. Je ne me suis jamais attachée, cependant. Je ne sais pas vraiment pourquoi… J'imagine que tous ces garçons, ce n'était que des idiots. Ils savaient comment utiliser leur engin, mais pour ce qui était de charmer une jeune fille… Ils avaient encore beaucoup à apprendre. Bref, une fois ces soirées terminées, il fallait bien évidemment que je m'empresse de regagner le domicile familial avant que papa ne découvre mon escapade. Et vu que je n'avais que mes jambes… Le soucis, c'est qu'une jeune fille complètement saoûle sur le bord de la route, non seulement c'est dangereux, mais en plus, c'est un peu illégal. Cela dit, je n'ai jamais compris où était le mal, là-dedans. Je sais juste qu'aucun individu n'a le droit de se balader sur les voies publiques, complètement ivre. Que ce soit en voiture, en vélo ou même à pieds. J'ai très vite arrêté de compter le nombre de fois où les collègues de mon père me retrouvaient sur le bord de la route… Je n'ai jamais été fière ça. J'étais vraiment dans un sale état, à chaque fois. Ils avaient beau me connaître, ils ne pouvaient pas faire d'entorse aux lois. Ils m'embarquaient et je terminais la nuit au commissariat de police. Au final, je voulais éviter de mettre au courant mon père de toutes mes petites sorties, mais il finissait toujours par le savoir. Je voyais bien que je le décevais… Retrouver sa fille dans un état lamentable, ça n'avait rien d'agréable. Il avait alors essayé de m'imposer des règles, pour me donner un minimum d'encadrement. Evidemment, je faisais tout pour respecter ces quelques règles. Mais le naturel revient toujours au galop… J'étais une tête brûlée et je crois que je tenais beaucoup trop à ma part de liberté pour pouvoir me plier aux règles de papa. Si vous saviez le nombre de fois où nous nous sommes engueulés ! Il avait du caractère, papa . Sauf que, pas de bol pour lui, j'étais pire. Je trouvais toujours quelque chose à répliquer, j'aimais le provoquer, le faire sortir de ses gonds. C'était une satisfaction sans limite. Il savait que plus il s'énervait, plus j'en jouais pourtant. Mais il s'acharnait. Un combat perdu d'avance ! Dans le fond, je reste persuadée qu'il savait que je l'aimais. Même si j'étais un démon avec lui, je tenais à lui bien plus qu'à ma propre vie. C'était mon héros, mon Batman à moi. Je ne lui ai jamais dit, mais je l'ai toujours pensé.

A CHACUN SON COMBAT. ▬ « Je suis fier de toi, Mackenzie. » Ces mots sont ceux que m'ont père m'a dit le jour même où j'ai intégré l'école de police. Malgré toutes les déceptions, tout ce que j'ai pu lui faire endurer durant mon adolescence, j'ai fini par trouver ma voie et le rendre fier de moi dans le même temps. J'ai choisi de suivre les traces de mon père. Et contrairement à ce que tout le monde pouvait penser, mon père ne m'a jamais poussé à exercer le même métier que lui, il n'a jamais été parler de mon cas à qui que ce soit dans mon école. Si je voulais réellement devenir flic, il fallait que je m'en donne les moyens, que je fasse mes preuves. Mon père me l'avait répété mainte et mainte fois. Il m'avait bien fait comprendre que son statut au sein de la police ne m'aiderait pas. Je devais être considérée comme n'importe quel élève. Mais ça, personne ne l'a compris, à l'école de police. J'étais quasiment la seule fille parmi un nombre impressionnant de mecs. Il se pensait donc capable de me ridiculiser et le simple fait de savoir que mon père était policier avait suffit à lancer des rumeurs à mon sujet. J'ai très vite arrêter de compter le nombre de fois où ces gros caïds me prenaient pour la « fille à papa ». De toute façon, les autres pouvaient se faire l'opinion qu'il souhaitait de moi, c'était le dernier de mes soucis. Tout ce que je voulais, c'était rendre d'autant plus fier mon père. Je savais pertinemment que j'étais capable de ressortir de cette école de police, prête à entrer dans la vie active. J'avais les capacités nécessaires. J'étais sportive, volontaire, battante et en plus de tout ça, j'avais du mordant. Prendre des risques ne me faisait pas peur, je craignais très peu de chose. Autrement dit, j'avais le profil parfait pour ce job. J'étais prête à me donner à fond pour obtenir ce que je voulais. Mes camarades s'en sont très vite rendus compte. « WELLINGHTON ! PARKER ! Montrez nous ce que vous savez faire ! » Ce jour-là, nous devions montrer de quoi nous étions capable si nous devions un jour nous retrouver en situation d'attaque, de combat. On ne sait jamais sur qui on peut tomber et dans tous les cas, il faut être prêt à attaquer et à se défendre si on tombe sur plus fort que nous. Sans armes. Évidemment, le but de cet exercice, ce n'était pas de s'envoyer à l'hôpital. Simplement montrer ce que nous étions en mesure de faire, sans aller trop loin. Ethan Wellinghton était pourtant dans une autre optique. Il souhaitait vraiment me faire bouffer les tapis, me prouver qu'une fille comme moi ne pourrait jamais sortir vivante d'une école de police. Et avec tout ce qui se disait sur mon compte, par rapport à mon père et tout le bordel, ça n'arrangeait rien. Tous autant qu'ils étaient, ils voulaient m'en faire baver. De mon côté, j'étais également prête à leur montrer que c'était mon choix et pas celui de mon père. Qu'il n’interfèrerait jamais dans mes études et qu'en aucun cas il n'irait appuyer mon cas auprès des cadres supérieurs. Le combat commença et même si j'étais un peu maigrichonne, en proie à la défaite, ma volonté et ma détermination a fait que je me suis montrée plus forte que lui. Je ne dis pas que je n'ai pas souffert, loin de là. Ethan m'a asséné quelques coups bien pensés et comme je ne suis pas Catwoman, j'ai senti passer la douleur. Sauf que je n'en suis pas restée là. Je n'ai pas renoncé. Je me suis relevée et moi aussi, j'ai cogné là où ça peut faire mal. Contrairement à moi, Ethan a été vulnérable face à la douleur. Il s'est retrouvé sur le sol, à gémir comme un gamin de 5 ans. Satisfaite, je m'étais approchée de lui en lui adressant un sourire à la fois moqueur et narquois. « Bah alors, Wellinghton ? Tu te rends compte que tu viens de te faire démonter par une fille ? A ta place, j'irais très vite me cacher. » Forcément, après ça, je me suis aussi prise une bonne engueulade. « J'AVAIS DIT PAS DE VIOLENCE, BORDEL ! C'ETAIT SENSÉ ETRE UN ENTRAINEMENT ! » J'avais haussé les épaules en arquant un sourcil. Une attitude qui déplaisait à beaucoup de mes responsables. « J'y peux rien. Il a frappé, j'me suis défendue. » Après tout, ce n'était pas à moi qu'il fallait dire tout cela. Je savais très bien que ce n'était qu'un exercice. Si Ethan avait compris cette petite nuance plus tôt, il ne se serait peut-être pas retrouvé dans un sale état. En attendant, je n'allais certainement pas m'excuser. Ils l'ont très vite tous compris. Après avoir fait mes preuves, ils ont arrêté de me provoquer. Pour autant, j'étais toujours vue comme la fille à papa. Un statut qui avait le don de m'agacer. Mais d'un côté, ces couillons ont, sans le vouloir, renforcer mon caractère. L'école de police a été difficile pour moi, impossible de le nier. Les faits étaient là. Sauf que je ne me suis pas laissée abattre. Et puis dans le lot, il restait quand même Samuel, l'un de mes camarades. Peu après mon exercice avec Ethan, il était venu vers moi. Il m'avait fait son célèbre sourire en coin, avant de me détailler de haut en bas, les bras croisés sur son torse. « Quoi ? » Une réponse sèche, qui suffisait à montrer toute la force de mon caractère. « Oh rien… J'me disais simplement que t'étais assez impressionnante, comme fille. Défier un mec comme Ethan, c'est fort. » Je m'étais approchée de lui, amusée. « Ouais et c'est pas le seul que je peux défier. » Il avait haussé les sourcils et pris un air interrogateur. Tout en terminant de mettre mes affaires de mon sac, je m'étais expliquée. « Si j'me trompe pas, ton truc à toi, c'est de te rendre dans les bars et exploser ton records de shots et un laps de temps assez court ? » « Alors quoi ? Tu m'espionnes ? » Une réflexion qui avait eu le don de me faire rire. « Non, j'te rassure. Disons simplement que j'suis observatrice. » « Okay, si tu le dis. Et donc ? C'est quoi le rapport entre mon passe-temps favoris et les défis ? » Je crois que je n'ai même pas eu besoin de lui expliquer plus précisément mon idée, qu'il avait déjà compris. Un sourire s'était peint sur son visage. « Je vois… Ce soir, 22h. On va voir si tu es capable de me battre. » « J'y serai. » Et voilà comment j'ai rencontré Samuel Cobbs-Ellis. Il est très vite devenu mon bras droit. Toujours ensemble dans les mauvais comme dans les bons coups, nous formions à nous deux une véritable équipe. Une amitié s'est également très vite installée. Il faut dire que nous avions un caractère similaire. Ça aidait pas mal, il fallait l'avouer. A côté de ça, il m'a aussi soutenu face aux autres. Je crois bien qu'il était le seul à ne pas croire tout ce qui se disait à mon propos. Il savait que si j'étais dans cette école de police, ce n'était pas parce que mon père avait des contacts ou quoi que ce soit. C'était parce que j'avais choisi cette voie personnellement, avec envie. Mon père n'était pas impliqué dans ce choix. J'aurais pu choisir de faire n'importe quel autre métier, il m'aurait soutenu de la même façon. Samuel était le seul a voir compris ça.

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »


Dernière édition par Mackenzie D. Parker le Sam 30 Mar - 1:14, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyanna B. Wehnam
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


"Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J'ai répondu Heureux! Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la questions, j'ai répondu qu'il n'avait pas compris la vie." - John Lennon
POSTS : 166
ARRIVE(E) LE : 11/02/2013
PSEUDO : babs
CREDITS : Avatar by Mio ( Bazzart )
AVATAR : Ella Fanning
ÂGE : 16 ans
STATUT CIVIL : Célibataire
METIER : Lycéenne, c'est un métier?

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Dim 24 Mar - 9:41

Bienvenue sur le forum! Très bon choix d'avatar et de scénario! A très bientôt sur le forum!

_________________
► « Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui, il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin. » Edward Estlin Cummings
LYANNA WEHNAM
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://queen-city.american-forum.net/
Michael C. Black
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



POSTS : 131
ARRIVE(E) LE : 10/02/2013
PSEUDO : Kwikiki ou Kiwi
CREDITS : @ Morphine & Tumblr
AVATAR : Johnny « Badass » Depp
ÂGE : 50 ans
STATUT CIVIL : Célibataire mais coureur de jupons
METIER : Président des Hells Angels

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Dim 24 Mar - 21:16

Bienvenue sur TL ! Très bon choix de scénario, au passage ! Sammy va être content

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Hampton
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


POSTS : 75
ARRIVE(E) LE : 22/03/2013
PSEUDO : Ween
CREDITS : pigfarts is real + tumblr.
AVATAR : Avan Jogia
ÂGE : 20 balais, mais c'est pas pour faire le ménage...
STATUT CIVIL : C'est quoi ça, une préparation à la 3è guerre mondiale ? Statut civil, connais pas.
METIER : Danseur de Hip Hop, yeah!

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 0:02

    Bienvenue :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel L. Cobbs-Ellis
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


" When I get sad, I stop being sad and be awesome instead! True story... "
POSTS : 213
ARRIVE(E) LE : 19/10/2012
PSEUDO : Lexopedia
CREDITS : Chouchou/Tumblr/Moi
AVATAR : Jensen Ackles
ÂGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Juste un mot wow ... Et je vous laisse l'interpréter de la manière que vous le désirez
METIER : Flic

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 2:54

chatpotté ange bg Amen
Un dernier coup de smiley pour la route, parce que t'as pas idée comment tu me fais zizir là, à prendre ma p'tite Mac brill enfin tu commence peut être avec toutes les traces que je laisse mouahahaha
Enfin bref bienvenue sur le forum, et puis je suis à total disposition ah ah sinon tu auras le droit de me frapper en RP Razz
Anyway ... Bon courage pour la fichounette, je vais aller lire le début déjà superman

_________________
Penser que je peux t'avoir, c'est terrifiant. Parce que c'est penser que je peux te perdre. Mais quand tu veux passer le restant de ta vie auprès de quelqu'un, tu as envie que le restant de ta vie commence maintenant. Alors, je n'ai plus envie d'attendre, de prétendre. J'ai juste envie de savourer chacun de nos moments ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Zoe Forester
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



What I’m about to say is probably the most selfish thing I’ve ever said in my life. I just have to say it once, you just have to hear it. I love you, Elena. And it’s because I love you that I can’t be selfish with you. And why you can’t know this. I don’t deserve you, but my brother does. God, I wish you didn’t have to forget this. But you do. tvd

Je suis malade, tu sais ce n’était pas si dur, je le vivais plutôt bien, je l’avais accepté et puis tu es entré dans ma vie. J’ai peur de ne plus être avec toi. a walk to remember

POSTS : 85
ARRIVE(E) LE : 04/01/2013
PSEUDO : Marine
CREDITS : UC
AVATAR : wonderfuldobreva
ÂGE : 24 y.o
STATUT CIVIL : mariée depuis peu à un homme qu'elle connait à peine
METIER : Detective privée ancienne inspecteur de la police

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 6:06

Welcommmmee chez les foufouuuusss
Très bon choix de scenario I love you
Bon courage pour ta fiche fall

_________________
Je t’ai dit qu’il ne fallait pas tomber amoureux de moi. «That’s how you stay alive. When it hurts so much you can’t breathe. That’s how you survive... By remembering that one day, Somehow... impossibly... It won’t feel this way, it won’t hurt this much. greysanatomy- .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 7:44

Merci beaucoup tout les gens brill Vous êtes bien bons ! aime

& puis Sam, j'commence à comprendre oui, mais j'adore quand tu te répètes, voilà tout (a) En attendant, j'ai hâte de pouvoir te frapper en RP ! Niark niark niark ! héhé Comme j'te l'ai dit, promis que j'hésiterais pas en cas de soucis ! ordi

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William O. Whiteside
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


Bouches toi les oreilles. Bouches toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?

POSTS : 225
ARRIVE(E) LE : 19/10/2012
PSEUDO : willy wonka
CREDITS : gif tumblr
AVATAR : Henry Cavill
ÂGE : 33ans
STATUT CIVIL : ça a toujours été Sammy ce sera toujours Sammy.. le fond reste le même seule la forme change.
METIER : hmm artiste bas de gamme ça compte?

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 9:07

OH MY GOD OH MY GOD OH MY GOOOD (non je ne suis pas en train de parler de Sammy /PAN/) MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACKKK fall yataa
bienvenuuuue bon courage pour ta fiche
eeet frappes pas Sammy trop fort apres jserais obligé de sortir le costume d'infirmière et tsais quoi? j'suis pas encore prêt à porter des mini jupes Razz

_________________

« YOU IGNORE HOW MUCH I LOVE YOU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel L. Cobbs-Ellis
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


" When I get sad, I stop being sad and be awesome instead! True story... "
POSTS : 213
ARRIVE(E) LE : 19/10/2012
PSEUDO : Lexopedia
CREDITS : Chouchou/Tumblr/Moi
AVATAR : Jensen Ackles
ÂGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Juste un mot wow ... Et je vous laisse l'interpréter de la manière que vous le désirez
METIER : Flic

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 10:05

Ouais ouais, et pis j'aime me répéter parce que je suis une vraie pie, parait même que je parles trop des fois bg enfin j'ai hâte que tu me frappes en rp aussi ( oups, ca fait un peu maso pour le coup, m'enfin t'as compris hum )

Arrête, chou, je suis sur que t'attends que ca, d'enfiler ta belle panoplie sexy pour soigner mes bobos ouais siffle

_________________
Penser que je peux t'avoir, c'est terrifiant. Parce que c'est penser que je peux te perdre. Mais quand tu veux passer le restant de ta vie auprès de quelqu'un, tu as envie que le restant de ta vie commence maintenant. Alors, je n'ai plus envie d'attendre, de prétendre. J'ai juste envie de savourer chacun de nos moments ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 10:53

William : Tu sais quoi, j'aime quand on m'acclame ! héhé J'me sens puissante... I LIKE ! siffle Bref, merci beaucoup (a) & j'frappe Sammy si j'veux ! Et puis quoi encore ? T'es gay ou t'es pas gay ? Razz T'assumes ! Voilà tout ! ptdr

Samuel : Mdrr ! T'inquiètes, j'aime les gens qui parle Razz Et j'aime les gens qui sont maso ! (Du coup là, j'suis un peu sadique moi ! ptdr on se complète, remarque ! ^^)
Putain, je craque. J'avais lu "pour soigner mes boobs"... Du coup, j'me suis imaginée Jensen avec une paire de seins... MDRRRR ! ptdr ptdr Arrow

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia L. Bowel
membre chéri ✝ you are perfect for us.


POSTS : 99
ARRIVE(E) LE : 08/03/2013

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 12:32

Bienvenue sur TL ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah Johnsson
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar


Mais d'où vient le feu qui s'empare de mon âme à moitié ivre ? Soudain pour un simple regard je veux vivre au bord du vide pour tomber dans ses yeux. Tomber, m'abandonner au désir qui s'embrase. Danser dans ses yeux, danser, je veux tanguer aux accents de l'extase. Avant que la vie nous sépare. Avant que l'envie vacille, je veux succomber sans égard et valser au bord du vide.


POSTS : 2524
ARRIVE(E) LE : 19/06/2012
PSEUDO : vala29
CREDITS : freackless sloth (avatar) ; tumblr (gifs) ; wild heart (code signature)
AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau
ÂGE : 38 ans
STATUT CIVIL : amoureux, en couple et heureux
METIER : Peintre

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Lun 25 Mar - 22:11

Bienvenue sur TL ! titcoeur
Bonne chance pour ta fiche ! Si tu as la moindre question, le staff est la ! ahah

Super choix de scénario au passage ! brill

_________________
⊹ fight for happiness.
Et ce n’est pas si important qu’on vive heureux pour toujours, ce qui compte, c’est être heureux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahnikolaj.tumblr.com/
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Mar 26 Mar - 9:01

Merci beaucoup, vous deux ! brill Promis que non, j'hésiterais pas !

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William O. Whiteside
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar


Bouches toi les oreilles. Bouches toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?

POSTS : 225
ARRIVE(E) LE : 19/10/2012
PSEUDO : willy wonka
CREDITS : gif tumblr
AVATAR : Henry Cavill
ÂGE : 33ans
STATUT CIVIL : ça a toujours été Sammy ce sera toujours Sammy.. le fond reste le même seule la forme change.
METIER : hmm artiste bas de gamme ça compte?

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Mar 26 Mar - 10:02


aaheeum tu viens de taper dans le mile quand tu parles d'assumer siffle c'est pile poil le mot que will commence à apprendre la définition hum

Sammy rêves pour la jupette namého naah m'enfin à ce que j'ai lu je crois que tu préferais ptet les tenu cuir & latex ahah

_________________

« YOU IGNORE HOW MUCH I LOVE YOU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolhan T.Reynolds
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 370
ARRIVE(E) LE : 25/08/2012
PSEUDO : Didine
CREDITS : lilith- bazzart- century sex
AVATAR : Tom Hardy
STATUT CIVIL : Célibataire

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Mer 27 Mar - 9:03

Bienvenueeeeeeeeeeeee ange

_________________
    mad world
    ❝ Si je suis sortie des sentiers battus, c'est uniquement parce que j'étais perdue. Pensez à vous munir d'une carte. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Jeu 28 Mar - 5:07

William O. Whiteside a écrit:

aaheeum tu viens de taper dans le mile quand tu parles d'assumer siffle c'est pile poil le mot que will commence à apprendre la définition hum

Sammy rêves pour la jupette namého naah m'enfin à ce que j'ai lu je crois que tu préferais ptet les tenu cuir & latex ahah

Mdrr ! Bah mieux vaut tard que jamais, c'est ce qu'il faut se dire ! héhé

Nolhan T.Reynolds a écrit:
Bienvenueeeeeeeeeeeee ange

Merci beaucoup ! fesses ahah

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélia R. Saltzman
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar



♥♥ I NEVER TOLD YOU ♥♥
I never told you what I should have said No, I never told you I just held it in. And now,I miss everything about you. Can’t believe that I still want you. And after all the things we’ve been through I miss everything about you, without you...

POSTS : 423
ARRIVE(E) LE : 16/06/2012
PSEUDO : Carrie
CREDITS : bazzart & tumblr
AVATAR : Holland Perfect Roden
ÂGE : 22ans
STATUT CIVIL : a manqué sa chance...
METIER : serveuse

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Jeu 28 Mar - 20:43

Bienvenue

Daneel

Bon courage pour ta fichette

_________________
Like a Broken Arrow
Hélia Raven Saltzman .♥. « Cos I shouldn't have to plead my case so much love to save. If you listen to the things that your friends say you're gonna be lonely. How can you treat me like that when I give my all to you, Cos I haven't been messing around, I wouldn't ever go out and do things that you don't want me to do Cos I can tell you right now that you'll never find evidence on me...That's the truth » ▬ McFly ;; That's the truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foolingmyself.actifforum.com/
Mackenzie D. Parker
membre chéri ✝ you are perfect for us.
avatar

POSTS : 10
ARRIVE(E) LE : 24/03/2013
PSEUDO : Super Nanasse :)
CREDITS : IMGOOFYGOOBER (avatar)
AVATAR : Danneel Ackles

MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   Sam 30 Mar - 1:19

Maaaaarci !! brill

_________________
I HAVE NOTHING TO DECLARE BUT MY GENIUS.
« Ça fait deux morts là, ça commence à être ennuyeux ! Après ça va être qui ? Ça va être toi, après ça va être toi, après ça va être toi... Bon là ça va. Mais après ça va être moi. Et là ça va être triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mackenzie + N'oublie jamais qu'il n'y a que ta chaussette qui t'arrive à la cheville.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jude { Un cœur qui aime vraiment n'oublie jamais. »
» N'oublie jamais d'ou tu viens [Mermaid's]
» Parce qu'on oublie jamais ses premières fois •• Seis'
» Je n'oublie jamais personne ...
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER ✝ LOVE. :: MACARONS & THÉ :: archives. :: fiches de présentations-
Sauter vers: