.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Annabeth ♦ Love is magic.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annabeth S. Lewis
administratrice ✝ i can show you the way.
avatar

POSTS : 63
ARRIVE(E) LE : 11/04/2013
PSEUDO : Eternal Love ou MEL
CREDITS : angel dust
AVATAR : Liv Tyler
ÂGE : 32 ans
STATUT CIVIL : Célibataire

MessageSujet: Annabeth ♦ Love is magic.   Lun 15 Avr - 22:21


annabethswan lewis
✝️ love is magic with you
NOM : Lewis. PRÉNOM(S) : Annabeth Swan ÂGE : 32 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 21 janvier 1981 à Saeside NATIONALITÉ : américaine. STATUT CIVIL : célibataire. PROFESSION : bibliothécaire. GROUPE : cosmopolitan. AVATAR : Liv tyler


✝️ que penses-tu du coup de foudre ? Le coup de foudre ? Je veux y croire. Je considère l’amour comme de la magie, une magie à laquelle je n’ai jamais pu pleinement goûter, mais j’espère un jour ressentir cette étincelle jaillir de ma poitrine. Selon moi, le coup de foudre c’est l’amour qui se créé en un seul regard, en une seule parole. C’est, certes, très rare, mais je pense que cela existe même si je n’ai jamais rencontrée de personnes l’ayant vécu. ✝️ es-tu déjà tombé amoureux au point de devenir fou ? Non jamais. J’ai déjà pensé être amoureuse, lorsque j’étais à l’université. A cette époque, je faisais des choses folles, mais pas pour mon copain, juste pour me prouver à moi-même que je pouvais me surpasser. Jusqu’à présent, je n’ai pas encore connu l’amour avec un grand « A », mais le jour où cela arrivera, je serais très probablement hors de contrôle. ✝️ est-ce qu'on t'a déjà brisé le coeur au point de ne pas pouvoir t'en remettre ? Malgré les nombreuses personnes qui ont partagées mon existence et des nombreuses ruptures qui ont suivies, je n’ai jamais souffert. Bien évidemment, les larmes ont coulées et pendant un court moment j’avais une pointe dans l’estomac, mais c’était juste le temps de m’habituer au changement. En aucun cas je ne me suis dit que je n’arriverai pas à survivre par la suite. ✝️ quelle est ta définition de l'amour ? L’amour est impossible à définir, chaque personne vit cette sensation différemment. Je crois que ce sentiment peut vous faire devenir la personne la plus heureuse, mais également la plus triste. Parce que oui, l’amour fait énormément souffrir, mais je crois cependant que ça vaut la peine d’être vécu. .

~ now you're just somebody that i used to know.




Janvier 1981
Elisa restait allongée la plupart de ses journées, son médecin lui avait spécifiquement demandé de ne pas faire d’efforts si elle voulait que son accouchement se passe comme elle le désirait. Sa première grossesse s’était déroulée sans encombre, malheureusement il en était autrement pour la seconde. La jeune femme n’avait pas pu arrêter de travailler quand elle l’avait voulu. Etre serveuse nécessitait d’être, du moins la majorité du temps, debout, ce qui était évidemment assez difficile pour une femme enceinte. Elle avait maintes fois tenté de l’expliquer à son patron, évidemment il n’avait rien voulu entendre et l’avait expressément prévenu que si elle décidait de prendre son congé de maternité immédiatement, elle n’aurait plus de travail pour la suite. Elisa savait pertinemment que John et elle ne pourraient vivre que grâce à la petite affaire de John, elle s’était donc forcée jusqu’à épuisement et de nombreux malaises avaient suivis.

Depuis plusieurs jours, la jeune femme avait beaucoup de mal à bouger, à tel point que la famille avait dû faire appel à sa mère pour pouvoir prendre soin du petit Danny. Le garçon, âgé de cinq ans, n’était pas enchanté par la prochaine venue au monde de sa petite sœur. Il avait eu l’habitude d’être le centre de l’attention et il se doutait forcément que la roue allait bientôt tourner. Sa grand-mère le savait également aussi, elle décidait de le gâter au maximum durant les derniers jours qui restaient, bonbons, glaces, tours au parc, fête foraine, Danny eut droit à tout ce qu’il désirait. Elisa et John, très impatients de voir leur petite fille arrivée, ne durent attendre que deux jours de plus. Finalement, l’accouchement se fit par césarienne, même si Elisa avait fortement insistée depuis le départ pour que cela se passe de façon naturelle. Assez inquiet, son mari n’avait pas cessé de faire les cent pas à travers tout l’hôpital, mais lorsqu’il put enfin tenir le petit trésor dans ses bras, tous ses questionnements se volatilisèrent. De magnifiques yeux bleus clairs, des cheveux noirs comme l’ébène et de petites lèvres rosées. Annabeth, comme ils avaient décidé de l’appeler, était tout le portrait de sa grand-mère.



Mai 1987
« Donne ! C’est à moi. » La petite fille courait aussi vite qu’elle le pouvait après son grand-frère. Celui-ci détenait une couronne en plastique rose entre les mains, bien plus âgé, il n’avait aucune difficulté à semer sa sœur. Annabeth s’arrêta au bout de quelques minutes, essoufflée, d’énormes larmes baignaient ses yeux, elle fixait Danny qui s’amusait à lui faire des grimaces pour l’énerver encore plus. « T’es méchant !». Elle s’éloigna en courant à nouveau, cette fois-ci pour atteindre sa chambre. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues, alors qu’elle était à présent allongée sur son lit. Sa grand-mère était également à l’étage, elle faisait sa sieste habituelle sur le lit de ses parents, elle ne pouvait donc pas la déranger simplement à cause de son horrible grand-frère. Un sourire illumina soudain son visage, elle ne dirait rien à mamie Eva, elle attendrait le retour de ses parents et fonderait en larme devant eux. Danny se ferait immédiatement réprimander et elle aurait probablement droit à une récompense. Anna essuya ses larmes à l’aide de son drap, elle se dirigea ensuite vers son coffre à jouets et en sortie une petite poupée rousse.

Les heures passèrent, bientôt la nuit apparu, Eva préparait le dîner en chantonnant. Elle attendait patiemment le retour de John et Elisa. Les deux jeunes mariés avaient décidés de passer le week-end en amoureux pour fêter leur anniversaire de mariage, ils avaient prévu de rentrer dans l’après-midi du dimanche, mais avaient apparemment changés leur plan. Après le repas, Annabeth demanda à sa grand-mère si elle pouvait rester avec elle dans le salon le temps que ses parents reviennent. Evidemment, celle-ci acquiesça et elles s’assirent sur le fauteuil observant les flammes du feu ouvert jusqu’à s’endormir. Le téléphone sonna soudain, Eva eut du mal à se tirer de son sommeil et mis un temps fou pour se lever. Ce fût Danny qui le décrocha, il était descendu précipitamment dès la première sonnerie. Il ne tarda pas à passer le cornet à sa grand-mère qui n’était pas encore totalement réveillée. Annabeth, emmêlée dans une couverture, observait de loin se questionnant sur l’heure qu’il pouvait bien être. Elle aperçut soudainement Eva pourtant sa main à sa bouche, le regard horrifié, ses yeux s’embrumèrent, elle raccrocha se tournant vers les deux enfants l’observant étonnés.

Eva mit énormément de temps avant de reprendre la parole, ce qu’elle venait d’entendre l’avait choquée et elle n’arrivait plus à penser ou même à respirer. Sa respiration se calma enfin et elle avoua la raison de l’appel à ses petits-enfants. John et Elisa avaient eu un accident de voiture, ils étaient morts bien avant l’arrivée de l’ambulance.


Octobre 1995
Il ne se passait pas un jour sans qu’Annabeth n’ai une pensée pour ses défunts parents. Elle avait appris à grandir sans eux, élevés par sa grand-mère qui tentait de les remplacer du mieux qu’elle le pouvait, mais il y avait cependant un trou béant dans sa poitrine qui resterait sans doute à jamais. Danny, qui avait eu pour habitude de se chamailler avec sa sœur, changea énormément, il devint plus posé, attentionné et prenait soin de sa sœur comme il le pouvait. Les deux adolescents étaient très proches à présent et comptaient sans cesse l’un sur l’autre.

Annabeth ne possédait pas énormément d’amis, depuis son plus jeune âge elle était plutôt solitaire. Petite déjà, elle préférait lire plutôt que jouer à cache-cache dans la cour de récréation, ce qui ne lui rapporta pas beaucoup d’amis, bien au contraire. Quand le monde réel devenait trop dur pour elle, la jeune fille s’enfermait dans son imagination, ce qui lui permit de développer un talent pour l’écriture et le dessin.


Mars 2009
Douée pour les études et très volontaire, Annabeth n’eut aucun mal à réussir année après année. Elle faisait partie des meilleures élèves que ce soit au lycée ou à l’université. Ses professeurs la montraient généralement en exemple, ce qui la rendait évidemment très fière. Elle se plongea corps et âme dans ses études, ce qui ne laissait pas beaucoup de place aux sorties et autres fêtes estudiantines. La jeune femme arriva cependant à trouver quelques moments pour ses petits copains. « Ses », il y en eut beaucoup, mais rien n’était sérieux, elle comprit bien vite qu’elle perdait son temps et décida d’arrêter ce genre de relations pour attendre le grand Amour de pieds fermes lorsqu’elle décrocha son premier emploi. Ayant étudié les lettres et sciences humaines, elle obtenue un travail dans la librairie la plus prestigieuse de la ville, celle où elle se rendait au moins une fois par semaine depuis ses douze ans. La brunette était complètement dans son élément, malheureusement son salaire n’était pas des plus élevés et petit à petit, elle se mit à la recherche d’un nouveau boulot.


Juillet 2012
« Vous pouvez emménager dès la semaine prochaine. » Ses yeux brillèrent et un sourire se forma sur son doux visage. Après plus de dix visites d’appartement, elle en était certaine, elle avait enfin trouvé le sien. « C’est parfait, merci beaucoup. » La jeune femme était ravie de voir que tout se passait comme elle le désirait, elle avait à présent le boulot dont elle rêvait ainsi que l’appartement. Annabeth sortit rapidement de l’immeuble, elle mit un certain moment avant d’arriver devant la bibliothèque de Seaside. Elle sera son sac et sourit de plus belle, elle commencerait dès le lendemain à travailler dans cette énorme bâtiment. La joie pouvait aisément se lire sur son visage. Il ne lui manquait qu’une chose, rien qu’une seule ; une famille. Annabeth était maintenant âgée de 31 ans et pourtant elle était persuadée de ne jamais avoir rencontré l’amour. Du moins pas celui avec un grand « A », celui qui déchaînait toutes les passions. La jeune femme espérait plus que tout pouvoir à son tour découvrir cette sensation magique. Elle, qui avait toujours désirée fonder une famille, voyait son rêve s’éloigner de plus en plus. Plus elle avançait dans l’âge, au moins elle avait la chance de trouver la perle rare qui voudrait les mêmes choses qu’elle.

PSEUDO/PRENOM : Eternal Love ou MEL chatpotté AGE : 20 ans . PAYS : Belgique ! fall . ES-TU UN SCENARIO ? Et non. bg FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7 jours COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? Un fantôme m'a guidé par ici héhé . QU'EN PENSES-TU ? Il est parfait ♥️ UN PETIT MOT POUR LA FIN : Vive les frites ! marteau

Code:
<taken>LIV TYLERtaken> <pseudo> ◊ annabeth s. lewis</pseudo>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Annabeth ♦ Love is magic.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» True Love is magic [Madison]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» EDH for magic
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER ✝ LOVE. :: MACARONS & THÉ :: archives. :: fiches de présentations-
Sauter vers: